Premier League : accroché par West Ham dans le derby de Londres, Arsenal reste à portée de Manchester City !

0
674

Sous pression après la victoire de Manchester City face à Leicester lors de la 31e journée de Premier League, Arsenal n’a pu faire mieux qu’un match nul (2-2) sur la pelouse de West Ham. Un résultat qui fait les affaires des Skyblues, désormais à quatre longueurs des Gunners et disposant d’un match en retard.

Au London Stadium, Arsenal, leader de Premier League, défiait West Ham, quinzième. À la lutte avec Manchester City pour le titre final au pays de Sa Majesté, les Gunners n’ont pas tardé à se mettre à l’abri. Organisés en 4-3-3 avec Jesus, Saka et Martinelli sur le front de l’attaque, les hommes de Mikel Arteta prenaient rapidement le contrôle des débats et faisaient la différence. À la conclusion d’une longue séquence collective, Ben White centrait en direction de Gabriel Jesus qui concluait d’un plat du pied gauche (0-1, 7e). Parfaitement lancés, les visiteurs réitéraient 3 minutes et 7 secondes après l’ouverture du score.

Trouvé sur la gauche de la surface, Martinelli servait parfaitement Odegaard, seul au second poteau, qui terminait l’action d’une volée du gauche (0-2, 10e). Dépassés à tous les niveaux, les Hammers – alignés en 4-3-3 – n’existaient pas dans ce derby londonien. En contrôle, Arsenal insistait mais se sabordait sur une boulette de Gabriel. Fautif dans sa propre surface après un crochet de Paqueta, le défenseur des Gunners voyait finalement Benrahma réduire la marque (1-2, 33e). Relancé par ce but, West Ham s’enhardissait et amenait, une nouvelle fois, le danger sur les buts de Ramsdale. Sur coup franc, Coufal trouvait Antonio mais ce dernier butait sur le dernier rempart d’Arsenal, vigilant (36e).

Arsenal se saborde dans le derby de Londres !

Enfin entrés dans ce derby de Londres, les hommes de David Moyes retrouvaient de leur superbe et Paqueta était tout proche d’égaliser mais sa puissante reprise fuyait de peu le but adverse (40e). Bousculés après une entame de match parfaite, les coéquipiers de Thomas Partey viraient, malgré tout, en tête à la pause. Au retour des vestiaires, Arsenal pensait faire le break suite à une main d’Antonio dans sa surface mais Saka ouvrait trop son pied gauche et manquait le penalty (52e). Dans la foulée, Kehrer profitait du laxisme défensif des Gunners pour remettre le ballon dans la surface. À la réception, Bowen armait une formidable volée du gauche gagnante et remettait les deux formations à hauteur (2-2, 54e). Totalement relancé dans ce derby, West Ham reprenait le contrôle du jeu sans pour autant inquiéter son adversaire.

De son côté, Arsenal tentait bien de reprendre l’avantage mais manquait de précision ou de réussite (65e, 70e). Dans le dernier quart d’heure de ce derby londonien et malgré les entrées en jeu de Trossard, Jorginho, Fabio Vieira, Nelson et Nketiah, les Gunners butaient sur la défense des Hammers et frôlaient la correctionnelle sur une reprise de la tête d’Antonio qui terminait sur la barre de Ramsdale (82e). Avec ce résultat (2-2), Arsenal conserve malgré tout son fauteuil de leader mais voit Manchester City, avec un match de moins, revenir à quatre longueurs. West Ham stagne à une dangereuse 15e place avant de se déplacer sur la pelouse de Bournemouth pour le compte de la 32e journée de Premier League.

Leave a reply