Présence polémique à la présidence : Seydina Issa Laye Sambe, maire de Yoff dit avoir informé Khaf et Barth

0
479

Face à la presse ce vendredi 22 avril 2022, le jeune maire de Yoff, tombeur du ministre maire Abdoulaye Diouf Sarr s’est livré à une séance de clarification concernant sa présence controverse à la présidence.

Expliquant que ce n’était pas une audience avec le Président de la République encore moins avec le chef du parti politique APR, Seydina Issa Laye Sambe a indiqué qu’il s’agissait d’une séance de travail « qui malheureusement s’est déroulée dans un contexte politique marqué par la transhumance, le débauchage de maires et de conseillers de l’opposition après la dynamique victorieuse de la coalition Yewwi Askan Wi aux dernières élections locales et les perspectives heureuses qui s’ouvrent pour les élections législatives. Et l’on a vite fait d’entretenir à dessein la confusion pour semer le doute dans l’esprit des populations, susciter le mépris de nos camarades et la méfiance de nos alliés« .

Après avoir donné les contours de ladite séance de travail, le nouveau maire de Yoff a levé tout équivoque quant à une supposée rencontre avec le chef de l’État, sans en informer son mentor.

« Je dois préciser que lorsque j’ai été informé de la date de la rencontre, j’ai immédiatement informé mes collègues. Mieux, j’ai pris le soin d’informer mon leader Monsieur Khalifa Ababacar SALL et mon collègue et grand-frère Barthélémy DIAS. Il n’y avait donc absolument rien à cacher. La rencontre s’est déroulée en plein jour, au vu et au su de tout le monde« , se dédouane-t-il, non sans déplorer « le traitement hâtif et partial sur fond d’émotions et de quolibets qui a été fait et les conséquences inutiles que cela a engendré ».

Il a par ailleurs indiqué qu’il se fera le devoir citoyen et responsable de travailler avec toutes les autorités, « à chaque fois que le fonctionnement de la commune exigera de rencontrer quelque autorité publique (des plus hautes aux subalternes)« .

Leave a reply