Présidence de l’UA : Macky Sall passe le témoin à Azali Assoumani, son homologue des Comores

0
635

(APS) – Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, président sortant de l’Union africaine, a passé le relais, samedi à Addis-Abeba, à son homologue des Comores Azali Assoumani qui va présider pendant un an aux destinées de l’organisation continentale, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

Le passage de témoin s’est fait à l’ouverture de la 36e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.

Au total, trente-cinq chefs d’Etat et quatre chefs de gouvernement participent à ce sommet ouvert dans la matinée dans la capitale éthiopienne qui abrite le siège de l’UA.

« Servir notre continent a été pour moi un privilège et une grande fierté, parce que je crois en une Afrique unie, une Afrique debout, une Afrique au travail, une Afrique en paix et confiante en son avenir », a déclaré Macky Sall à l’ouverture de cette session de l’UA dont il a dirigé la présidence pendant un an.

Le président Sall a fait part de sa « gratitude » à ses pairs, pour leur confiance et a remercié « particulièrement » Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, « pour son leadership et son soutien », ainsi que « l’ensemble des membres de la Commission » qu’il dirige.

Le président sénégalais a déclaré que le fait d’avoir servi le continent le déterminait « à rester encore plus motivé, au front du combat pour l’Afrique, partout, pour tout et tout le temps ».

Il estime que « c’est la responsabilité que nous confère l’héritage du panafricanisme, pour réaliser le rêve des pères fondateurs et les aspirations de nos peuples ».

« Il me plaît de rendre un vibrant hommage au président de la République du Sénégal, Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine dont j’ai eu l’occasion d’admirer l’humanité et le naturel sans artifice. Ces qualités ont fait de notre expérience ensemble un exercice plaisant de rationalité, d’efficacité et de grande visibilité », a témoigné le président de la Commission de l’UA, le Tchadien, Moussa Faki.

Leave a reply