Présidentielle de 2024 : la section Pds de Kaolack procède au renouvellement de ses instances

0
728

A l’aune des élections présidentielles de 2024, le PDS, à l’instar des autres organisations politiques se préparent pour aller à la conquête de l’électorat. Ainsi, au niveau des différents états majors, l’heure est à la massification et réorganisation des structures. A cet effet, la section PDS de Kaolack n’est pas restée indifférente face à  ces opérations importantes pour aller à la conquête de l’électorat sénégalais.

La section Pds de Kaolack a procédé ce dimanche au renouvellement de ses instances en perspective des élections de février 2024. Cette active se déroule avant la venue disent-ils  de leur candidat Karim Wade : « C’est une rencontre de massification et d’organisation du Parti démocratique sénégalais. Le renouvellement des instances fait partie de notre sacerdoce, nous libéraux. On est en train de restructurer le parti. On l’a fait en 1996, ça n’a pas abouti, mais cette fois ci avant la venue de notre candidat président Karim Meissa Wade, le parti compte renouveler toutes ses structures horizontales et verticales », souligne le porte parole du jour, El Malick Sy Gueye.

La question de savoir si le parti à prévu un autre plan au cas où leur candidat ne sera là, il répond « C’est notre candidat et dès la fin de ces opérations de renouvellement des instances il sera là et on va l’investir comme candidat du parti démocratique Sénégalais. Il sera présent ».

« Mais il sera là. Ce qui s’est passé lors des élections de 2019, ne va plus se répéter. Il n’y avait un seul problème la validité de sa candidature. Maintenant il a retrouvé ses droits civiques parce qu’on avait voté à l’assemblée nationale », insiste M. Gueye.

Sous ce rapport, El Malick Sy Gueye et Cie entendent s’appuyer sur les nouvelles forces « Nous comptons sur le parti. Nous comptons aussi sur les forces nouvelles à l’instar de Serigne Niasse, qui est en train d’installer non seulement dans le département de Kaolack mais tout le Sénégal. Ce qu’il est en train de faire dans le département Kaolack et Kaolack rural, au niveau de Thiès, la région de Dakar et au niveau de la région de Kaffrine, il est en train d’installer ses tentatifs. C’est un opérateur économique qui a une forte densité électoral », confie-t-il.

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply