Pretoria juge « malencontreuse » la mise en garde américaine d’attentat

0
147

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a regretté jeudi l’alerte sur un risque d’attentat à Johannesburg émise la veille par l’ambassade des Etats-Unis en Afrique du Sud, la jugeant « malencontreuse ».

« Il est assez malencontreux que les Etats-Unis émettent ce genre d’avertissement sans en avoir discuté le moins du monde avec nous », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse à Pretoria.

L’ambassade américaine à Pretoria a publié mercredi sur son site un avis prévenant que son gouvernement avait « reçu des informations selon lesquelles des terroristes pourraient prévoir de mener un attentat ciblant de larges rassemblements dans le périmètre autour de Sandton », riche banlieue au nord du centre de Johannesburg, samedi prochain.

« Toute forme d’alerte viendra du gouvernement sud-africain et il est malencontreux qu’un autre gouvernement publie une telle menace, de manière à créer la panique parmi les nôtres », a déclaré Cyril Ramaphosa lors d’un point-presse aux côtés du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez en visite.

Le gouvernement « travaille 24 heures sur 24 pour vérifier et regarder de près ce message qui est venu de la part des Etats-Unis », a ajouté le président Ramaphosa.

Africanews.com

Leave a reply