Prévention et lutte contre la corruption : OFNAC et OSC valident la SNLCC

0
101

L’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) et des organisations de la société civile au terme d’un atelier d’échanges, tenu du 02 au 04, à Saly (Mbour) sur la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (Snlcc) se sont résolus à œuvrer dans la mise en œuvre de la Snlcc 2020 – 2024.

La Stratégie nationale de lutte contre la corruption et une partie de son plan d’opérationnalisation qui intéresserait les organisations de la société civile a fait l’objet d’un atelier d’échange les 2,3, et 4 décembre dernier à Saly (Mbour).

On pris part à ces 3 jours de partage d’expériences, des organisations signataires comme le Réseau citoyen pour la transparence budgétaire, Article 19, Congad, Ong 3D, Raddho, Plateformes des acteurs non Etatiques, Ligue Sénégalais des droits humains, Amnesty international, Partners West Africa-Sénégal, Legs Africa, Africajam Enda Ecopop, Forum citoyen Enda Diapol, Forum du justifiable.

A l’écoute des présentations faites par les différents intervenants, il a été noté, au-delà de l’adhésion unanime des OSC au plan d’action opérationnel, des idées et réalisations pertinentes.

Parmi lesquelles, un maillage du territoire national et une Pluralité des interventions des organisations de la société civile en matière de prévention et de lutte contre la corruption ; la nécessité d’instaurer et de renforcer la concertation entre les OSC, d’une part, et entre les OSC et les institutions publiques de lutte contre la corruption, d’autre part, et la nécessité de renforcer la territorialisation de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (Snlcc).

En vue de matérialiser ces idées, lit-on dans un communiqué en date du Samedi dernier, « nous pensons qu’il est nécessaire de travailler à une meilleure harmonisation des approches et une synergie d’actions autour de la Snlcc et de son plan d’opérationnalisation, ainsi que dans la collecte et l’exploitation de données objectives et vérifiables dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption ».

Toutefois, le communiqué relève deux grands défis qui « pourraient affecter la réalisation de la stratégie nationale si bien élaborée », souligne le document. Il s’agit « de l’appui des réformes visant une meilleure effectivité de la lutte contre la corruption et la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en œuvre intégrale du plan d’action ».

Fort de cela, dira le vice-président de l’Ofnac : « Je me félicite de l’appel de Saly qui prend en charge ces deux défis et sensibilise aussi bien l’Etat, les partenaires au développement, la société civile dans son ensemble et toutes les composantes de la société à soutenir la réalisation effective de la Snlcc 2020-2024, ainsi que toutes les actions destinées à promouvoir la transparence, la bonne gouvernance et la lutte contre la fraude et la corruption ».

JEAN PIERRE MALOU

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :