Problématique de l’évacuation des eaux pluviales : l’Onas s’explique

0
187

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), en conférence de presse hier, vendredi 19 août, est revenu sur les problèmes constatés sur la gestion des eaux usées et pluviales. Revenant sur le réceptacle des eaux de la zone captage qui s’est affaissé lors des pluies  de ce mois d’août, le directeur de la structure, Ababacar Mbaye, a mis le curseur sur les solutions à apporter pour une meilleure gestion de l’infrastructure. Il soutient dans ce sens «qu’il a été procédé à la sécurisation de la station de pompage par la mise en place d’un groupe électrogène de secours de 200 KVA en sus de celui de 500 KVA existant».

«La structure s’engage aussi à réparer le mur d’écrêtage sur les parties effondrées et procéder à un enlèvement quotidien des déchets solides qui retardent l’évacuation des eaux de pluie par l’obstruction des pompes et des grilles», a ajouté Ababacar Mbaye. Il a signalé que des équipes de veille seront renforcées pour assurer des interventions rapides. Ababacar Mbaye annonce par ailleurs, une étude pour une restructuration hydraulique et une réhabilitation du système des eaux pluviales de la zone de captage qui est en cours. Face à la presse, l’Office national de l’assainissement du Sénégal est revenu sur les problèmes qui entravent l’évacuation des eaux  usées.  Sur la question, Ababacar Mbaye a dit qu’il est noté une augmentation importante de déclarations de bouchons pendant la saison des pluies. La cause est liée selon lui à plusieurs facteurs comme l’ensablement excessif, la présence de déchets solides, engorgement du réseau par les eaux de pluie et comportement inapproprié par la population.

Fatou NDIAYE

 

Leave a reply