Procès des attentats du 13-Novembre: Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible

0
298

Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats du 13-Novembre, a été condamné mercredi soir à la réclusion criminelle à perpétuité, avec période de sûreté incompressible, par la cour d’assises spéciale de Paris. Les cinq magistrats professionnels ont suivi les réquisitions du parquet national antiterroriste qui avait réclamé cette sanction rarissime, qui rend infime toute possibilité de libération, à l’encontre du seul membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.

Le président de la cour d’assises spéciale de Paris a mis fin au suspense assez rapidement, et la cour répond « oui » à presque toutes les questions: en dehors de Farid Karkache, l’ensemble des accusés sont reconnus coupables de tous les chefs d’accusation.

Un bruissement est remonté dans l’une des salles de retransmission, notamment à l’annonce des faits retenus contre Salah Abdeslam. La cour a suivi le parquet national antiterroriste en considérant que Salah Abdeslam était co-auteur de tous les crimes commis le 13-Novembre. Pour la cour, il s’agit d’une cible unique, il est donc reconnu coupable de « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité », soit l’une des conditions pour prononcer la perpétuité incompressible requise par les avocats généraux. Et donc la cour a condamné Salah Abdeslam à la perpétuité incompressible.

En ce qui concerne Farid Karkache, il a été identifié comme « intermédiaire » pour fournir de fausses cartes d’identité, mais Jean-Louis Périès, le président de la cour, estime qu’aucun élément ne permettait de conclure qu’il pouvait faire le lien avec la nature terroriste des faits qui allaient être commis grâce à ces faux documents. Ils n’ont donc retenu contre lui qu’une simple «  association de malfaiteurs en vue de commettre une escroquerie » : Farid Karkache ressortira donc libre de ce tribunal.

RFI.FR

Leave a reply