Prodac: De supposés détournements sans coupables

0
392

L’Inspection générale des finances (Igf) a dans un rapport décelé des manquements graves dans l’exécution du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac). Les personnes auxquelles les faits sont reprochés ne sont toujours pas inquiétés malgré les enquêtes annoncées çà et là.

Des « intouchables » reprochés de faits peu orthodoxes n’ont toujours pas été inquiétés par Dame justice. Parmi ces dossiers qui semblent être rangés dans les oubliettes, figure l’affaire du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac).  Ce programme qui est une des politiques phares du président Macky Sall visant à créer de l’emplois pour les jeunes en se basant sur l’agriculture n’est pas bien exécuté.

Le rapport de l’Inspection générale des finances (Igf) avait décelé dans l’objet du contrat de 29.600.536.000 pour la mise en place de quatre cœurs de domaines agricoles communautaires de 130 ha et non de Dac complets, une option onéreuse suscitant des soupçons de surfacturation dénoncés par locafrique. Selon le document, le coût du reste onéreux au regard surtout de l’impossible atteinte confirmée par tous les acteurs de création massive d’emplois a suscité des soupçons de surfacturation de la part de Locafrique.

Leave a reply