Programme Nekkal : plus de 19 millions d’actes d’état civil numérisés et indexés

0
349

(APS) – Plus de 19 millions d’actes d’état civil ont été numérisés et indexés dans le cadre de la mise en œuvre du programme de modernisation de l’état civil dénommé “Nekkal”, a-t-on appris mardi du ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Moussa Bala Fofana.

Le programme “Nekkal”, lancé le 7 mai 2021 pour une durée de 42 mois, est financé par l’Union européenne à hauteur de 18 milliards de francs CFA.

Son objectif est de contribuer à améliorer le système d’enregistrement des faits d’état civil et de production régulière des statistiques vitales, avec la numérisation des registres d’état civil.

“Pour répondre à ces défis, le programme a déroulé une série d’activités stratégiques qui ont abouti à des résultats satisfaisants autour de la Stratégie nationale de l’état civil, qui vise à assurer un état civil à chaque Sénégalais”, a expliqué Moussa Bala Fofana, à l’occasion de la 5e réunion du comité national de pilotage dudit programme.

Il ajoute qu’avec la mise en oeuvre de cette stratégie, “plus de 19 millions d’actes d’état civil sont numérisés et indexés”, une bonne partie étant accessible à partir du Registre national de l’état civil, lequel centralise l’ensemble des données de toutes les collectivités territoriales du Sénégal à travers l’application de gestion de l’état civil.

Ce nouveau registre devrait, à terme, “faciliter non seulement l’interaction entre les structures utilisatrices des données d’état civil”, mais permettre aussi de “vérifier l’authenticité d’un document de l’état civil en assurant fiabilité et sécurité.”

Le ministre des Collectivités territoriales a annoncé, à ce propos, “la mise en place prochaine de la plateforme d’offre de services tout usager, afin de permettre à tous les citoyens, qu’ils soient au Sénégal ou à l’étranger, d’avoir la possibilité de demander des documents d’état civil sans avoir à se déplacer.”

De même, pour assurer aux agents de meilleures conditions de travail et de sécurité, “26 centres d’état civil modèles sont en train d’être finalisés, d’autres réhabilités, et tous équipés en matériel informatique pour faciliter l’enregistrement ou la recherche d’actes d’état civil”.

Moussa Bala Fofana a en outre rappelé que la modernisation de l’état civil est “inscrite au cœur de l’action du gouvernement pour une administration moderne et digitalisée”. Cette perspective permettra “à chaque citoyen d’être identifié et de jouir de ses droits civils, politiques et sociaux”, mais aussi à l’Etat de “planifier et d’orienter les politiques publiques.”

Leave a reply