Projet « eter’’ : la digitalisation pour optimiser l’approvisionnement du marché

0
471

(APS) – Le programme ‘’Emploi, transformation économique et relance’’ (ETER) permet, à travers la digitalisation, d’optimiser le processus d’approvisionnement du marché national en produits et services, a déclaré le directeur exécutif de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois), Ousmane Sy Ndiaye.

‘’Le programme « ETER » est un ensemble de solutions technologiques, numériques mises à la disposition du secteur privé national et des petites et moyennes entreprises pour accélérer leur processus de formalisation, mais aussi renforcer leur capacité de production de richesses et d’emplois dans notre pays’’, a précisé M. Ndiaye.

Il s’adressait à la presse en marge d’une rencontre d’échanges organisée à l’initiative de l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEMPE), qui présentait vendredi aux partenaires le programme ‘’ETER’’.

‘’Nous en avons grandement besoin et nous sommes encore dans le cadre d’une crise qui perdure. La version Omicron du Covid est toujours présente dans nos pays et nous vivons encore les contrecoups de la guerre russo-ukrainienne, des difficultés d’approvisionnement du marché et une forte inflation des prix’’, a-t-il fait valoir.

‘’Nous devons avoir un instrument qui nous permette d’optimiser notre processus d’approvisionnement du marché et surtout, mettre le focus sur la production nationale’’, a estimé le directeur exécutif de l’Unacois.

Il estime qu’’’il faut tirer les filières agricoles, notamment céréalières et celles horticoles, par le jeu de la contractualisation sur lequel nous mettrons la digitalisation au cœur’’.

Selon lui, cet instrument aidera les différents acteurs de la chaine de valeur à mieux orienter le travail avec transparence et efficacité.

‘’Il faut que l’on fasse la promotion de la transparence qui reste fondamentale. Si nous ne relevons pas ensemble les défis, il serait difficile à nos petites et moyennes entreprises (Pme) d’inspirer confiance aux banques mais aussi à leurs différents partenaires commerciaux, techniques et administratifs’’, a prévenu Ousmane Sy Ndiaye.

Il a souligné l’importance de digitaliser les structures de distribution et mettre en situation les échanges réguliers de produits et de marchandises, les industriels, les commerçants, y compris les importateurs.

Il s’agit, souligne le directeur exécutif de l’Unacois, de ‘’déployer une masse critique de jeunes entrepreneurs sur le terrain dont la vocation serait de contenir l’activité de distribution à laquelle s’employaient les commerçants et les industriels pour aider à rapprocher les produits (…) des populations et des zones de consommation’’

Leave a reply