Prolifération de listes parallèles au sein de la Majorité présidentielle : Bennoo, en danger !

0
139

De Dakar à Ziguinchor, en passant par Kaolack, Kolda, Saint-Louis, Fatick, Mbour, Touba, Diourbel et autres, les investitures opérées par Macky Sall et son camp ont laissé moult séquelles au sein de la mouvance présidentielle. Des frustrations qui  sont parties pour fragiliser Bennoo Bokk Yakaar qui fait pourtant face à une opposition ragaillardie depuis les évènements de mars.

Et pour cause, la clôture du dépôt des  candidatures pour les élections territoriales de janvier 2022 qui s’est opérée avant-hier, mercredi, a révélé l’existence de mille eu une listes parallèles à celles de la majorité présidentielle. Suffisant pour beaucoup d’observateurs de se convaincre qu’il sera très difficile pour Macky Sall et son camp de réaliser le coup KO qui avait laissé l’opposition groggy aux Locales de 2014, aux Législatives de 2017 et à la présidentielle de 2019.

Zoom à titre d’exemple sur les villes de Rufisque et Mbour où la coalition majoritaire Bennoo Bokk Yaakaar devra d’abord guerroyer contre elle-même avant de songer à dompter son opposition.

Sur le sujet : Rufisque : Ismaila Madior Fall, mis en défiance  par son propre camp

Sur le sujet : Mbour : Les candidatures parallèles étranglent Benno

Comments are closed.