Promotion de la paix et de l’amitié par le sport et les valeurs olympiques : Thomas Bach coopte Diagna Ndiaye

0
236

Promouvoir  la paix et l’amitié par le sport et les valeurs olympiques. C’est une nouvelle tâche que le Président du CIO, Thomas Bach veut confier à notre compatriote Mamadou Diagna Ndiaye en lui demandant d’intégrer le Centre international pour la trêve olympique (CITO).

Mamadou Diagna Ndiaye est un citoyen du monde. Qualifie de «little big man», le Sénégalais, banquier de formation est sur tous les fronts. En plus de piloter les Jeux olympiques de la Jeunesse, son rôle dans le comité d’organisation des Jeux olympiques Paris 2024, le président du Comité national olympique et sportif sénégalais est encore sollicite par le patron de Comité international olympique. Dans une lettre dans Sud Quotidien a reçu copie, l’Allemand Thomas Bach demande a Mamadou Diagna Ndiaye de bien vouloir intégrer le Centre international pour la trêve olympique (CITO) pour la promotion de la paix et de l’amitié par le sport et les valeurs olympiques.

«Tout d’abord, j’espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé et de bonne humeur. Comme vous le savez, la promotion de la paix et de l’amitié par le sport et les valeurs olympiques est au cœur de la mission du CIO, qui a créé le Centre International pour la Trêve Olympique (CITO) afin de le soutenir dans cette tâche», écrit le président du CIO, Thomas Bach.

Et d’ajouter, «le conseil du CITO est composé de représentants du Mouvement olympique, notamment des comités d’organisation des Jeux Olympiques, ainsi que d’autres personnes particulièrement engagées dans la recherche de la paix et de la compréhension internationale par le biais du sport. C’est pourquoi, compte tenu de votre carrière et de l’importance de votre travail actuel dans le cadre des jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2026, j’aimerais proposer votre nomination en tant que membre du conseil du CITO».

En attendant qu’il accepte d’exercer ce mandat, Mamadou Diagna Ndiaye est invité à la prochaine réunion du conseil du CITO, qui se tiendra par vidéoconférence le 19 juin 2024. A cette occasion, il sera invité à se présenter au conseil.

Pour rappel, le Sénégalais qui a été président de la Fédération sénégalaise de tennis, président de la confédération africaine de tennis, a été élu membre du CIO, le 3 octobre 2015 a Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie.

Ce qui lui avait permis de mettre ses compétences au service de la commission sport et environnement du Comité International Olympique, présidée par le Prince souverain Albert II, et de la commission des relations internationales du CIO, présidée par Mario Pescante.

Ensuite, M. Ndiaye a occupé deux postes de conseiller spécial, l’un auprès de Francesco Ricci Bitti, président de la Fédération internationale de tennis, à Londres, et l’autre auprès du président du Conseil International du Sport Militaire (CISM).

En dehors du sport, M. Ndiaye a été conseiller du président de la République du Sénégal, Macky Sall, en charge des investissements et du comité stratégique ; membre de l’alliance économique internationale de l’Université de Harvard ; membre du comité d’honneur du journal hebdomadaire français Le Point ; et président de l’association humanitaire française Plus fort la vie.

O.DIAW

Leave a reply