Promotion de la prise en charge médicale : le Sénégal au défi de la souveraineté vaccinale

0
191

Suite à une invitation de l’initiative GAVI et de l’Union africaine, le Président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye séjourne en terre française depuis hier, mercredi, afin de  participer ce jeudi au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinale. Selon un communiqué de la Présidence, cette rencontre de haut niveau va marquer le lancement de l’initiative dénommée Accélérateur de la production des vaccins en Afrique (AVIMA). Elle va en même temps consacrer le début de la campagne de reconstitution des fonds de l’Alliance du vaccin (GAVI) pour la période 2026-2030. La source a aussi souligné que le président de la République va à l’issue de sa participation au Forum, déjeuner avec son homologue français, Emmanuel Macron. Pour rappel, le Sénégal fait partie maintenant des pays attestés pour produire un vaccin. Le pays est passé à la maturité 3 après une évaluation de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), selon le ministre de la santé et de l’action sociale, Dr Ibrahima Sy qui a donné l’information dans les colonnes de l’Aps. Ce qui lui permettra de produire des médicaments et de les vendre partout à travers le monde, Selon le ministre, « cela veut dire qu’on doit pouvoir respecter la réglementation, la qualité, la sécurité en matière de médicaments, et aussi avoir un business model viable ».

Denise ZAROUR MEDANG

 

Leave a reply