Prospection : une délégation du patronat sénégalais se rendra prochainement en Suisse (ministre)

0
232

(APS) – Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serigne Guèye Diop, a annoncé, lundi, qu’une délégation du patronat sénégalais se rendra en Suisse “avant la fin de l’année pour créer des joint-venture avec des industriels aux fins de booster l’économie sénégalaise”.

“Avant la fin de l’année, une délégation que je conduirai, va se rendre en Suisse, pour rencontrer des patrons d’industrie pour créer des joint-ventures aux fins de booster l’industrie sénégalaise”, a-t-il indiqué.

Le ministre s’exprimait en marge d’une rencontre avec une mission économique suisse d’une quinzaine de “grandes entreprises et PME” en séjour au Sénégal.

La mission économique suisse au Sénégal a pour but d’entretenir et d’approfondir les relations économiques et commerciales bilatérales et de prendre le pouls des besoins des entreprises, a fait savoir le ministre.

“Notre pays s’est toujours recroquevillé sur lui-même alors que notre rôle c’est d’aller dans une dizaine de pays dans les mois à venir pour défendre la destination ‘investir’ au Sénégal sur le plan industriel, commercial”, a-t-il dit, se réjouissant de la réunion “entre les secteurs privés des deux pays”.

Lançant “un appel à l’investissement suisse”, Serigne Guèye Diop a annoncé “l’existence au Sénégal de “quarante entreprises suisses dans différents domaines de production qu’il souhaite “doubler”.

“Nous souhaitons aller des 40 entreprises déjà présentes au Sénégal à, au moins, 80 pour nous accompagner dans l’exploitation du pétrole offshore, les raffineries, la transformation de nos matières 1ères, le raffinage de l’or (…)”, a déclaré le ministre.

Le directeur des affaires extérieures, secrétaire d’Etat à l’économie suisse, Ivo Germann, s’est réjoui de la mission d’exploration, notant que “le Sénégal est un des pays africains à fort potentiel économique, caractérisés par une croissance dynamique et des perspectives positives pour la place économique suisse”.

Selon lui, la présence de près de 40 entreprises suisses au Sénégal contribue au développement du pays avec “des investissements de qualité, la création d’emplois, la formation professionnelle, l’innovation et la mise sur le marché de produits de renommée mondiale”.

La délégation suisse pourra, durant cette mission, s’informer sur les opportunités ainsi que sur les impulsions et réformes prévues par le nouveau gouvernement pour un climat des affaires attractif, a fait savoir M. Germann.

“Le Sénégal a exporté vers la Suisse un volume de près de FCFA 362.7 milliards, et les importations équivalaient à un volume d’environ FCFA 16.3 milliards”, a-t-il dit, relevant que “la Suisse est la 3edestination d’exportation pour le Sénégal à l’échelle mondiale”.

Leave a reply