Protection des forêts au Sénégal : seuls près de 6 millions d’hectares classés, sur plus de 13 millions

0
470

La désertification gagne du terrain au Sénégal, avec les forêts qui s’effrite du fait des déclassements à outrance par différents régimes, en plus de la coupe abusive de bois. Pis, le Sénégal n’a pas une grande superficie de forêts classées. Dans un entretien publié dans le quotidien national Le Soleil, en avril 2023, l’ancien Directeur général des Eaux et Forêts, colonel Baïdy Ba, évaluait l’étendue de ces espaces protégés dans notre pays à 5.954.473 hectares, sur 13.140.000 hectares de forêts.

«Les premières forêts classées ont été faites durant l’époque coloniale. La première opération de classement date de 1913, avec la forêt classée de Richard Toll. Après les indépendances, 5 nouvelles forêts se sont ajoutées, notamment en 1968. Mais, depuis lors, aucune forêt n’a été classée au Sénégal. C’est en 2021, que le président de la République a pris la décision de classer 9 nouvelles forêts», avait-il expliqué Baïdy Ba.

En effet, en mars 2021, l’ancien président de la République, Macky Sall avait classé neuf (9) forêts communautaires situées dans les régions de Kolda, Sédhiou (Sud), Tambacounda (Est) et Matam (Nord-Est) et d’une superficie totale de 84.726 hectares. Avec cette décision de l’ancien président Macky Sall, le nombre de forêts classées est passé de 168 à 177, compte non tenu des réserves.

F. NDIAYE

Leave a reply