Protocole d’accords de février 2022 : le G7 se félicite des engagements du gouvernement

0
554

(APS) – Le G7, une alliance de syndicats du secteur de l’éducation et de la formation, s’est réjoui, mardi, du niveau d’engagement du gouvernement dans les revendications contenues dans son protocole d’accord du 26 février 2022.

‘’La partie gouvernementale, à travers le ministère de la Fonction publique, s’est fortement engagée et nous nous en réjouissons en attendant la mise en œuvre de ces engagements’’, a déclaré, au nom du G7, le secrétaire général national du Syndicat des enseignants libres du Sénégal, Amidou Diédhiou.

Globalement, la rencontre a permis, a-t-il dit, de résoudre des problèmes, ce dont il se réjouit au nom du regroupement de syndicats.

Selon M. Diédhiou, d’importantes et fortes mesures ont été prises lors de la rencontre, qui était ‘’attendue depuis un an’’. Le gouvernement a pris des engagements relatifs à la question des décisionnaires et aux prêts de la direction de la monnaie et du crédit, pour les travailleurs du secteur de l’éducation et de la formation.

Concernant les décisionnaires, Amidou Diédhiou annonce que les deux parties se retrouveront ‘’la semaine prochaine’’.

Il juge que ‘’ces décisionnaires vivent aujourd’hui une situation que tout le monde peut estimer très préoccupante’’.

Le ministre de la Fonction publique et de la Transformation du secteur public, Gallo Ba, a souligné, pour sa part, que ‘’l’essentiel des points d’accord contenus dans le protocole du 26 février 2022 ont été matérialisés, notamment ceux portant sur les aspects financiers, les point en rapport avec la revalorisation salariale surtout’’.

‘’Il y a aussi des sujets qui ont été ajoutés à l’ordre du jour, dont le traitement des assiettes foncières, qui relève du ministère de l’Urbanisme, lequel sera saisi, pour permettre aux syndicats d’accéder aux terrains qui leur ont été promis’’, a précisé le ministre.

‘’Le président de la République nous a demandé de faire en sorte que les accords signés avec les parties syndicales soient respectés pour une année scolaire 2023-2024 apaisée’’, a-t-il assuré.

Leave a reply