Raisons du limogeage du sélectionneur Boniface Ndong : Moustapha Gaye s’explique et confirme Desagana

0
413

Quelques jours après sa piètre campagne en Alexandrie et les remous à la tête de la sélection du Sénégal, le directeur technique national de basketball, Moustapha Gaye  est monté au créneau pour se prononcer hier, jeudi 14 juillet, sur les raisons qui ont conduit au limogeage de Boniface Ndong mais aussi pour officialiser la nomination de  Ngagne Desagana Diop. Le nouveau coach est attendu à Dakar dans une semaine pour conduire l’équipe nationale masculine du Sénégal au deuxième et dernier tour des éliminatoires prévues au mois d’août à Monastir (Tunisie). Face à la presse, le DTN par ailleurs sélectionneur national de l’équipe féminine en a également profité pour confirmer la composition du nouveau staff technique des Lions.

La direction technique nationale du basket sénégalais est montée au créneau pour  donner des explications sur les raisons qui   ont conduit  au limogeage de Boniface Ndong de son poste de sélectionneur. Au cours d’un point de presse, au siège de la Fédération sénégalaise de basket, Moustapha Gaye est revenu sur les péripéties de cette campagne mouvementée avec en prime la piètre campagne des Lions lors de la 3ème fenêtre des éliminatoires du Mondial 2023 à Alexandrie. Mais c’est  surtout pour relever la «faute professionnelle» du désormais ex-sélectionneur, coupable à ses yeux d’avoir initié une pétition contre la Fédération sénégalaise de basket.

«Aucun entraîneur ne peut initier une pétition contre la Fédération.  C’est inadmissible !»

«Boniface Ndong est une personne que je respecte et apprécie malgré tout ce qu’il a dit dans sa si longue lettre. Je lui pardonne ses déclarations sur ma personne, Malèye Ndoye et Mamadou Guèye Pabi.  L’État a fait ce qu’il devait faire dans cette affaire. Les Égyptiens ont prétexté une fin budgétaire pour ne pas livrer les visas. Le président de la Fédération a interpellé l’autorité de tutelle et même la FIBA. L’Ambassade d’Égypte est l’unique responsable de cette situation. On ne pouvait pas aussi risquer le forfait de l’équipe», explique-t-il, avant d’ajouter : «à Istanbul, on a proposé un hôtel aux joueurs. Ils étaient frustrés et ça se comprend. Et c’est depuis Istanbul que Boniface a évoqué cette pétition. Aucun entraîneur au monde ne peut initier une pétition contre sa Fédération. C’est inadmissible ! C’est la seule raison de son limogeage», soutient-il.

D’après Moustapha Gaye, les mauvais résultats ne sont pas seulement à la base du licenciement du coach. «Les résultats n’étaient pas bons, mais ce n’est pas la source de son licenciement. Il ne nous a jamais demandés de préparateur physique encore moins d’analyste-vidéo. Je ne suis plus assistant coach depuis 15 ans. Donc, je n’ai pas besoin de faire des vidéos. J’ai fait des Afrobasket sans analyste-vidéo. Au Sénégal, il y a des gens qui savent faire les vidéos. Je peux citer Sir Parfait Adjivon, Dame Diouf, Atoumane Ly, Chérif Aïdara, entre autre », confie-t-il.

Le directeur technique national estime toutefois que tout n’a pas été faux dans  cette si longue lettre  publiée par Boniface Ndong et plus précisément dans cette partie où il fustige certaines conditions de travail qui ne participent à une bonne performance de l’Equipe nationale.

«Le discours de Boniface est intéressant. On doit s’améliorer et travailler sur les outils. Je le lui concède. On fera aussi beaucoup d’efforts sur le plan des voyages et des escales qui sont très longs», concède-t-il.

Le patron technique du basketball sénégalais en a profité pour  annoncer les réajustements apportés sur le staff technique de l’équipe du Sénégal et  confirmer officiellement  Ngagne Desagana Diop au poste de sélectionneur national. Jusqu’ici premier assistant du sélectionneur, Boniface Ndong, l’ancien pivot des Lions et membre de l’encadrement technique des Houston Rockets en NBA sera épaulé par son 1er assistant,  Mamadou Guèye «Pabi» et Amadou Mbodj (2e assistant). En provenance des Chicago Bulls (NBA), ce dernier est en même temps l’analyste-vidéo de la sélection.  Le staff est complété par Bouna Sémou Niang, préparateur physique de l’équipe. Mais aussi de deux anciens internationaux en l’occurrence Maléye Ndoye, manager général et Matar Ndiaye.

«Desagana est un jeune technicien, bien coté en NBA et il est réceptif»

 Moustapha Gaye n’a pas manqué de louer les qualités de Desagana. «On a décidé de confier les rênes de l’équipe à Ngagne Desagana Diop. C’est un jeune technicien et bien coté en NBA. Il est réceptif et c’est ce qu’on veut mettre en place. La seule chose qu’on exige ou plutôt qu’on lui demande c’est sa «sénégalité». On ne peut pas venir au Sénégal et se considérer comme un coach à New York. Il faut qu’il enlève sa veste pour venir endosser sa tunique d’entraîneur du Sénégal.  J’ai eu une oreille attentive du sélectionneur. Il connait déjà la maison et c’est un plus pour lui», confie-t-il.

«Pabi Guèye prendra le relais si… »

En direction de la prochaine fenêtre des éliminatoires de la coupe du monde prévue en fin du mois d’août à Monastir (Tunisie), le DTN indique que en cas d’indisponibilité, ce sera  le premier assistant Mamadou Guèye Pabi qui devrait assurer le poste de titulaire. Comme c’était le cas lors de la deuxième fenêtre disputée à Dakar.

«Il sera difficile pour lui d’être présent à temps plein. Mais son premier assistant Pa bi Guèye prendra le relais. Je pense qu’il faut donner confiance à l’expertise locale. Il y a toujours une première fois. «Pa bi» avait fait un bon tournoi en février dernier. Toutefois, Desagana est en train de tout faire pour se libérer pour la fenêtre de février. Il faut noter qu’Abdourahmane Ndiaye «Adidas» et Porfirio Fisac de Diego avaient fait un bon travail sans être là en temps plein. C’est une question d’organisation et de méthode et nous sommes assez outillés sur le plan local pour faire le travail», informe-t-il.

Omar DIAW

 

 

Leave a reply