Ramadan 2022 : vers un démarrage à deux vitesses

0
2907

Remake du scénario de 2021 ! Le moment de la conjonction (où la lune se trouve entre le soleil et la terre – 6h25 du matin) risque cette année aussi d’imposer un démarrage du Ramadan 2022 (1443 après Hégire) à deux vitesses à travers le monde. En effet, plusieurs pays notamment en Europe ont déjà annoncé la date de démarrage du mois béni le samedi 02 avril, sans attendre l’apparition du croissant lunaire, en se basant uniquement sur la date de la conjonction. Pendant ce temps, beaucoup d’autres pays qui privilégient l’observation directe du croissant à l’œil nu, dont le Sénégal (la majorité des musulmans),  vont sûrement entamer le jeûne le dimanche 03 avril 2022.

«La conjonction qui correspond au moment précis où la lune se trouve entre le soleil et la terre, aura lieu le vendredi 01 avril à 06h25mn Utc», informe l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (Aspa) dans un communiqué de presse portant sur les conditions d’observabilité du croissant lunaire marquant le début du Ramadan 2022. Elle poursuit ses explications dans la note publiée hier, lundi 28 mars, en soutenant que «ce moment marque la fin d’un tour de la lune autour de la terre et le début d’un nouveau tour».

Selon Marame Kaïré et ses collègues, «vendredi 01 avril, la lune se couchera à 19h45 ; soit 23mn après le soleil, avec 0,42% de surface éclairée. La lune sera âgée de 13h (après la conjonction)». Les astronomes jugent qu’en «tenant compte de sa faible surface éclairée et de sa proximité apparente avec le soleil au moment de son coucher, elle ne sera pas observable à l’œil nu au Sénégal», démontrent-ils, des cartes de visibilité du nouveau croissant lunaire à travers le monde à l’appui.

Pour le samedi 02 avril, elle «se couchera à 20h35 ; soit 1h13mn après le soleil qui se couche à 19h22. La lune sera facilement observable à l’œil nu partout à travers le Sénégal où le ciel est dégagé. Elle sera alors âgée de 1j13h et sa surface éclairée sera de 2,62%», précise-t-on dans le document. Et de relever que, «Comme en 2021, le moment de la conjonction (6h25 du matin) risque d’imposer un démarrage du Ramadan à deux vitesses à travers le monde», juge l’Aspa.

En effet, soulignent Marame Kaïré et ses collègues, «plusieurs pays en Europe ont déjà annoncé la date de démarrage au samedi 02 avril, sans attendre l’apparition du croissant lunaire, en se basant uniquement sur la date de la conjonction et entraineront d’autres pays dans leur décision». Par contre, «plusieurs pays qui privilégient l’observation du croissant, démarreront plus probablement le dimanche 03 avril», ajoute la source, rappelant également «qu’il faut toujours chercher le premier croissant à l’Ouest, un peu à gauche, au-dessus de là où le soleil se couche».

F. NDIAYE

 

Leave a reply