Application des conclusions du rapport de la cour des comptes sur la covid19 : le collectif SUNU’Y MILYAAR DU REES annonce une plainte populaire

0
819

Le collectif SUNU’Y MILYAAR DU REES annonce une plainte populaire ce lundi 6 février, à partir de 9 h, auprès du procureur de la République, du tribunal de Dakar, pour faire la lumière sur les conclusions du rapport de la Cour des comptes sur les fonds du Covid-19. Selon le collectif, la même action sera également intentée auprès des tribunaux de chaque localité du pays. Par ailleurs, Aliou Sané et cie vont lancer dès ce soir une pétition pour permettre aux compatriotes du pays et de la diaspora de marquer leur engagement à cette lutte.

Le collectif SUNU’Y MILYAAR DU REES entend passer à la vitesse supérieur suite à la passivité notée des autorités d’appliquer les recommandations de la cour des comptes dans ses conclusions sur le rapport de la gestion de la covid 19, après avoir annoncé un comité de suivi. Appelant les Sénégalais à poursuivre la mobilisation entamée le 30 décembre 2022, le collectif SUNU’Y MILYAAR DU REES annonce le lancement d’une plainte populaire ce lundi 6 février, que chaque citoyen déposera auprès du procureur de la République « SUNU’Y MILYAAR DU REES lance une plainte populaire que chaque citoyenne et chaque citoyen remplira et déposera ce lundi 6 février 2023 à partir de 9 H auprès du procureur de la République au tribunal de Dakar », a-t-on constaté dans la déclaration du collectif. De même, la même action sera intentée dans chaque localité « Dans toutes les localités du pays, la même action sera intentée auprès des tribunaux. Le modèle de la plainte sera disponible dès la fin de cette conférence de presse, sur tous les réseaux et aux sièges de toutes les organisations membres de la plateforme », indiqué dans leur déclaration Aliou Sané et Cie.

Aussi, dans le même sillage, le collectif composé d’organisations de la société civile, de mouvements citoyen et activistes annonce qu’ « une pétition en ligne sera lancée dès ce soir pour permettre à nos compatriotes du pays et de la diaspora de marquer leur engagement sans faille à cette lutte. Pour que ce rapport de la Cour des comptes n’ait pas le destin de tous les autres qui dorment dans les tiroirs du procureur de la République », ont-ils noté.

À noter qu’il y a de cela un mois, le mardi 3 janvier 2023 plus exactement, la société civile sénégalaise avait répondu à une invitation du Premier ministre Amadou BA, pour échanger avec le gouvernement sur la situation nationale, et surtout, pour poser à celui-ci les exigences du peuple Sénégalais quant à la suite à donner aux conclusions du rapport de la Cour des comptes sur les fonds du Covid19. Ainsi, lors de cette rencontre, les organisations de la société civile, d’une seule voix, ont réitéré les exigences fortes exprimées par les citoyens lors du rassemblement des forces vives tenu le vendredi 30 décembre 2022 à la place de la Nation, à savoir : « la démission de tous les mis en cause ou à défaut qu’ils soient démis de leurs fonctions ; le remboursement des montants détournés ou la confiscation des biens matériels ou fonciers des personnes indexées de ces détournements présumés ; l’ouverture des 12 informations judiciaires demandées par la Cour ; la mise en place d’un comité de suivi des dites recommandations avec l’implication de la société civile. »

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply