Rapports d’activités de l’Ofnac : les précisions de Seynabou Ndiaye Diakhaté

0
190

La présidente de l’Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC), Seynabou Ndiaye Diakhaté a apporté des précisions, en ce qui concerne les rapports d’activités pour les années 2021, 2020 et 2019 de cette institution remis le mardi 10 mai dernier au Président de la République, Macky Sall.

« C’est des rapports qui retracent l’ensemble des activités menées durant toute l’année par l’OFNAC.  C’est différent des rapports d’enquêtes qui sont transmis au procureur de la République. Dans ces rapports d’activités, ce que vous voyez, c’est une synthèse en matière de prévention, de lutte, de coopération et de renforcement des capacités. Dans ces rapports encore une fois, ce qu’il faut préciser, nous, on parle toujours de présomption. C’est ce qu’on recherche, de présomption à mettre à la disposition du Procureur. Qui dit présomption dit probabilité. On est loin des certitudes. C’est la décision du juge qui importera le plus », a déclaré Seynabou Ndiaye Diakhaté.

Elle s’est exprimée hier, mardi 17 mai, en marge de la signature de partenariat entre l’OFNAC et la Banque Ouest-africaine de Développement (BOAD).

En effet, cette convention qui constitue un cadre de collaboration entre l’institution sous régionale et l’institution nationale de lutte contre la corruption, est un premier pas posé dans la mutualisation des ressources, des moyens et des compétences en vue de renforcer la lutte contre ce fléau dans l’espace UEMOA. Le protocole d’accord a donc « pour objet de définir le cadre de coopération entre les deux structures dans la prévention, la détection et la lutte contre la corruption et infractions assimilées, suivant la législation applicable à chaque partie, les conventions internationales, régionales ou sous régionales ».

M DJIGO

Leave a reply