Relance de l’économie nationale : Macky Sall met en avant le secteur privé

0
262

Le Président de la République veut intensifier la relance de l’économie nationale par la mise en œuvre optimale de la nouvelle Stratégie de Développement du secteur privé. Le sujet a été au menu du conseil des ministres hier, mercredi 26 octobre. «Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de renforcer le dispositif incitatif d’amélioration de l’environnement des affaires pour mobiliser davantage des investissements directs étrangers (IDE); le Conseil Présidentiel de l’Investissement (CPI) sous un nouveau format; et de finaliser le projet de Code des Investissements».

A cet effet, le Président de la République a souligné «la place primordiale à accorder au contenu local, au niveau des secteurs pétrolier, gazier et minier dans la stratégie de développement du Secteur privé ; et à la valorisation de la commande publique comme instrument de soutien aux entreprises», rapporte le communiqué. Macky Sall a ainsi appelé à une consolidation des relations.

«Le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre et les Ministres en charge des Finances, de l’Economie et des PME à consolider des relations soutenues entre l’Etat et le secteur privé national dans l’esprit du Plan Sénégal Emergent et de son prochain Plan d’actions prioritaires en formulation, et aussi à bâtir une politique dynamique de financement innovant de l’économie par le dialogue rénové avec l’écosystème bancaire national et ; la consolidation opérationnelle, la mutualisation des actions du Fonds de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), des «banques publiques» (Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS), la Banque Agricole (LBA) et la Banque nationale de Développement Economique (BNDE), et des doctrines d’investissement de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et du Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS)», indique la même source.

En effet, la question de l’accélération de l’exécution des projets à fort impact économique et social s’est aussi invitée au conseil des ministres. Selon le communiqué, «le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de faire prendre toutes les mesures requises en vue d’accélérer l’exécution des différents projets socioéconomiques (électrification rurale, hydraulique rurale, réalisation de pistes de désenclavement, d’écoles, d’infrastructures sanitaires et sportives…), déjà lancés à travers, notamment, les programmes de développement territorial (PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN, PNDL)».

Mieux, il a souligné «l’urgence de réaliser les accès universels aux échéances indiquées, et de maitriser, dans une dynamique d’optimisation des coûts et financements associés, le déploiement territorial des infrastructures identifiées et projetées, en tenant compte de la nécessité d’intégrer dans la gouvernance des programmes et projets, l’audit qualité des travaux et ouvrages, afin de garantir leur pérennité et l’efficacité de la dépense publique».

Sur le climat social, Macky Sall a invité le «Premier Ministre à recevoir régulièrement les partenaires sociaux afin de garantir un pacte social consensuel et durable, dans le cadre de l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages et de la relance de l’économie nationale».

Il a également appelé à une bonne préparation de la campagne de commercialisation 2022-2023.

Mariame DJIGO

Leave a reply