Replique de Benno : «nous allons faire face», dixit Abdoulaye Saydou Sow

0
207

Réponse du berger à la bergère. Aussitôt après la conférence des leaders de Yewwi Askan Wi (Yaw) dont les membres disent avoir relevé des irrégularités dans les départements de Matam, Kanel, Ranérou et Podor, la coalition Benno Bokk Yaakaar a apporté sa réplique. Lors d’une conférence animée tard dans la soirée, Abdoulaye Saydou Sow, El Hadji Amadou Sall et autres Talla Sylla sont montés au créneau pour recadrer à Ousmane Sonko et Cie.

D’emblée, le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, a tenu à relever que «tous les sénégalais sont unanimes : les élections se sont bien déroulés». «Les électeurs sont allés voter librement. Le scrutin s’est bien déroulé. Les observateurs nationaux et internationaux ont tous félicité le Sénégal qui est une démocratie majeure et une référence en Afrique et dans le monde», a ajouté Abdoulaye Saydou Sow, maire de Kaffrine.

Et d’ajouter pour le regretter, «Ils (Yewwi) peuvent accepter de gagner à Dakar, Thiès, Ziguinchor. Mais paradoxalement, ils ne peuvent pas accepter de perdre à Matam, Kanel, Ranérou et Podor. C’est inadmissible !». «Nous sommes des démocratiques. Nous avons perdu Dakar, Thiès, Mbacké etc. Mais ce qui nous fait le plus mal, c’est quand un responsable politique (Ousmane Sonko) déclare qu’ils attendent la proclamation des résultats par la commission nationale de recensement des votes, puis le Conseil constitutionnel et demandent que le peuple soit à leur écoute». C’est cette déclaration du maire de Ziguinchor qui a mis le 2ème vice-président de la Fédération sénégalaise de football hors de lui. «Nous allons faire face», avertit M. Sow.

Quant à Me El Hadji Amadou Sall, il a marqué étonnement suite à la sortie de Déthié Fall qui dit avoir relevé plusieurs irrégularités. Selon l’avocat, «personne n’avait fait de commentaires encore moins de griefs, sur les procès verbaux de Kanel, Ranérou, Matam, Dagana. Alors que Diéthié Fall était présent», soutient-il.

Selon lui, il ne sert à rien de vouloir manipuler les citoyens qui se sont exprimés et qui ont donné une majorité à Benno Bokk Yaakaar même si l’opposition a fait une performance. «J’ai perdu Dakar, Thiès, Saraya, Sédhiou, etc. je l’accepte. Mais j’ai une majorité. C’est ça qui correspond à la réalité», soutient l’ancien avocat de Karim Wade.

Mariame DJIGO

Leave a reply