Report de grève dans la santé et les collectivités : la méga coalition sensible au deuil national

0
1427

Suite au deuil national décrété par le Chef de l’Etat en mémoire des disparus de l’accident survenu dimanche dans la localité de Sikilo dans la région de Kaffrine,  la coalition Asas And Gueussem et l’intersyndicale des collectivités territoriales ont décidé de différer son 7ème plan d’action qui devait démarrer ce mardi 10 janvier jusqu’à la semaine prochaine.  Les acteurs l’ont fait savoir hier, lundi, en point de presse à Dakar. Toutefois, ils appellent tout le personnel soignant à être au chevet des blessés pour leur apporter soins et secours.

La fibre patriotique a encore parlé. Face au drame du dimanche causant 39 morts dans une collusion entre deux cars de transport en commun à hauteur de Sikilo dans  la région de Kaffrine, les syndicats de santé et des collectivités territoriales ont décidé de sursoir à leur mot de grève de 72 heures qui devait prendre effet à compter d’aujourd’hui.  Les camarades de Mballo Dia Thiam et de Sidya Ndiaye tout en  s’inclinant devant la mémoire de ces disparus ont souligné : «  par respect au deuil national de trois jours, la méga coalition reporte sa grève de 72h des 10, 11 et 12 janvier 2023 d’une semaine au mardi 17, mercredi 18 et jeudi 19 janvier 2023». Elle a en outre invité : « le personnel sanitaire toutes catégories socioprofessionnelles confondues à se mettre au chevet de la centaine de blessés admis à l’hôpital régional de Kaffrine et dans les autres structures de santé concernées en vue de leur porter la plus grande assistance ».  Les camarades de Mballo Dia Thiam à travers leur point de presse, ont profité de l’occasion  pour solliciter des populations en général et des travailleurs de la santé et de l’Action sociale un don de leur sang pour venir en aide aux victimes de cette tragédie. Ils ont cependant réitéré l’appel pour davantage de recrutement de personnel et à la signature du décret d’application de la loi portant transfusion sanguine pour une meilleure prise en charge des victimes d’accidents  tout en demandant à la ministre de la Santé et de l’action sociale la signature des arrêtés portant respectivement application du Plan national de développement des ressources humaines (PNDRH), du Guide de mobilité de l’agent et du Guide de l’agent de santé et de l’Action sociale pour une meilleure gouvernance des ressources humaines.

La coalition entre les deux entités de travailleurs de la santé et de l’action sociale et ceux des collectivités territoriales dénommée méga coalition a aussi fustigé « l’attitude discourtoise en République du nouveau ministre de la fonction publique qui n’a même pas daigné accuser réception des préavis de grève déposés séparément et respectivement le 02 décembre 2022 jusqu’à l’expiration du délai légal de 30 jours francs le 02 janvier 2023 » a déclaré M. Thiam.  Et de poursuivre : « en conséquence de quoi, la méga coalition rend aussi le Gouvernement responsable des conséquences du développement de la lutte jusqu’au 30 juin 2023 tel que décliné dans le préavis d’autant qu’il ne s’agit plus de nouvelles négociations mais d’application des accords Gouvernement-syndicats de la Santé et de l’Action sociale du 10 mai 2022, ce par la réintégration de tous les ayants droit pendant que l’intersyndicale des Travailleurs des collectivités territoriales( ITCTS ) ne demande que l’application stricte de l’article 29 du statut général des agents des collectivités territoriales, ni plus ni moins ».

DENISE ZAROUR MEDANG

Leave a reply