Revitalisation des institutions médiatiques de l’Oci : l’appel de Cheikh Tidiane Gadio aux Etats membres

0
662

Les institutions médiatiques de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) doivent être revitalisées pour que les Etats membres puissent mettre en œuvre une action commune « dans tous les domaines », a déclaré, lundi, à Dakar, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, rapporte l’APS.

« Les Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique doivent renforcer les infrastructures de l’information dans leurs pays et revitaliser les institutions médiatiques de l’OCI pour promouvoir l’unité et l’action commune dans tous les domaines », a-t-il dit.

M. Gadio, ancien représentant spécial du secrétaire général de l’OCI pour l’Afrique, animait une conférence publique sur le thème de la place et du rôle de la presse dans le renforcement des relations entre les pays membres de l’OCI.

Cette rencontre a été organisée par le bureau de coordination du Comité permanent pour l’information et les affaires culturelles (COMIAC) de l’OCI, de concert avec l’Union internationale de la presse francophone (UPF).

Selon Cheikh Tidiane Gadio, le COMIAC, avec ses deux missions principales – information et affaires culturelles – « détient deux armes redoutables dans le monde contemporain et doit être au cœur du dispositif de l’OCI ».

« L’information est la mère de toutes les batailles, tous les grands combats contemporains, politiques, économiques, géopolitiques et idéologiques se font à travers l’information. Donc, perdre la bataille de l’information, c’est perdre toutes les batailles, et la gagner, c’est se positionner », a expliqué l’ancien professeur de journalisme.

Dans un contexte marqué par des tensions entre pays membres de l’OCI, Cheikh Tidiane Gadio a invité les médias à « rompre le silence et à prêcher la paix et la réconciliation en cas de conflit entre les pays membres de l’organisation ». « La presse des pays de la Ummah islamique est interpellée en cas de conflit entre les pays membres. Elle doit appeler à la paix et à la réconciliation », a-t-il indiqué.

Il a souligné la nécessité d’un Fonds d’appui à la presse pour renforcer les médias des pays membres de l’OCI. Une telle initiative permettrait, selon lui, d’avoir « des professionnels adéquats et qualifiés dans les technologies de l’information ». Ce qui constitue, à ses yeux, « une condition essentielle » pour les Etats membres de l’organisation aspirant à une forte croissance économique.

Leave a reply