Royaume-Uni: nouveau coup dur pour Truss, lâchée par sa ministre de l’Intérieur

0
199

Le nombre de soutiens de Liz Truss fond comme neige au soleil. La ministre britannique de l’Intérieur, Suella Braverman, a présenté sa démission mercredi soir. Officiellement, pour avoir envoyé un mail professionnel depuis son adresse personnelle. Mais sa lettre de démission montre un clair divorce avec le gouvernement. Grant Shapps la remplacera.

En envoyant, officiellement par mégarde, un courriel contenant des informations confidentielles avec son adresse personnelle, Suella Braverman a enfreint le code ministériel.

« Il me faut démissionner, écrit-elle dans sa lettre de démission, nous devons assumer nos responsabilités pour que le gouvernement fonctionne. » Une phrase que certains observateurs politiques interprètent comme un subtil appel à la démission envers la Première ministre, qui a admis s’être trompée depuis son arrivée au pouvoir.

D’autant que la très droitière Suella Braverman poursuit : « Je suis inquiète de la direction que prend ce gouvernement. »

Depuis la nomination du plus centriste Jeremy Hunt aux Finances la semaine dernière, l’exécutif a renoncé à plusieurs promesses de campagne, sur le plan fiscal, entre autres. Et Liz Truss semble avoir perdu toute autorité sur ses ministres.

D’ailleurs, c’est en dehors de ses alliés que la Première ministre est allée chercher le successeur de Suella Braverman : Grant Shapps, soutien de Rishi Sunak pendant la campagne et considéré comme le meilleur communicant du gouvernement Johnson au pire du « Partygate ».

Rfi.fr

Leave a reply