Saint-Louis -célébration de la journée mondiale de l’environnement : des enfants remettent leur mémorandum à l’autorité

0
250

« Génération de l’Espoir contre la Crise climatique », c’est le nom de la caravane des enfants qui a sillonné l’Île de Saint-Louis pour sensibiliser les populations sur les changements climatiques. Accompagnés par les jeunes volontaires pour l’environnement (JVE Sénégal) et le Comité Départemental pour la Protection de l’Enfant (CDPE), ces enfants ont porté leur plaidoyer en allant remettre un mémorandum à l’autorité administrative.

« Aujourd’hui, nous célébrons la journée mondiale de l’environnement qui aborde la thématique de la restauration, la sécheresse et quand on parle de tous ces éléments-là, on fait référence au climat. Aujourd’hui, on fait face à une crise climatique qui affecte tout le monde et particulièrement les enfants », a fait savoir Mayram Sy, responsable suivi-évaluation et capitalisation à JVE Sénégal. Elle s’exprimait au terme de la caravane qui entre dans le cadre de la Caravane de l’Espoir de Save The Children. Selon elle, celle-ci est un moment pour que les enfants puissent porter le plaidoyer par rapport à leur droit à l’environnement, leur droit à un environnement sain et aussi de les impliquer dans les politiques de processus climatique. « Il était question que les enfants puissent porter ce combat-là, élever leur voix et qu’on leur donne la latitude de s’exprimer et de vraiment montrer tous les problèmes auxquels ils font face. Aujourd’hui, les enfants sont plus vulnérables et ils sont marginalisés et quand les instances décisionnelles prennent des décisions, elles ne prennent pas l’avis des enfants. Donc aujourd’hui, c’est l’enjeu, qu’ils prennent l’avis des enfants et qu’ils puissent les écouter. Ils ont la solution car c’est la génération future et ce sont eux les prochains pollueurs et les prochains décideurs. Donc, si on les sensibilise dès à présent, et qu’eux-mêmes comprennent ce qui se passe, et qu’ils essayent de porter leur voix par eux-mêmes, je sais que c’est déjà un pas en avant pour atténuer les effets des changements climatiques dans l’avenir », a-t-elle recommandé. L’adjoint au Préfet de Saint-Louis, Abdou Khadre Dieylani Bâ qui a reçu leur mémorandum, a tenu à les rassurer après les avoir félicités du bon déroulement de cette caravane de sensibilisation.

YVES TENDENG

 

 

Leave a reply