Saint-Louis : Dépôt des listes pour les locales 2022 : Télescopage pacifique entre candidats

0
220

Les candidats des différents partis politiques et coalition de partis ont déposé leurs listes d’investitures avant-hier, mercredi 3 novembre, au niveau de la Commission ouverte à la Préfecture de Saint-Louis. 8 listes sont en lice pour la conquête de la commune de Saint-Louis dont 6 coalitions et 2 partis. Les candidats ont profité de cette occasion pour lancer des messages de paix aux différents candidats et leurs militants par rapport à ces échéances locales de janvier 2022. 

Plusieurs leaders politiques de la capitale du Nord, tels que le maire sortant Mansour Faye, le libéral Ameth Fall Braya, le socialiste Abba Mbaye et le libéral Mayoro Faye se sont présentés à la fois au niveau de la Commission de la Préfecture de Saint-Louis, entre 22 heures et minuit pour déposer leurs listes d’investitures en vue des élections locales du 23 janvier 2022. Ils y ont passé toute la nuit à procéder aux derniers réglages avant le dépôt de leurs listes. Ils ont été précédés au niveau de cette Commission par le plus jeune candidat à la mairie de Saint-Louis, en l’occurrence Moussa Diop de la Coalition Gox Yu Bess qui a déposé la sienne la veille, mardi 2 novembre suivi du Professeur Mary Teuw Niane du Parti de l’Espoir et du Progrès (PEP) et du Professeur Abdoulaye Sène de l’Union Citoyenne/Bunt Bi. Des élections qui promettent bien des surprises. Cependant, cette année, Abba Mbaye, responsable socialiste et jeune leader de la Coalition Yewwi Askan Wi a juré, qu’il arrivera premier aux prochaines élections locales du 23 janvier 2022. Lui qui avait occupé la quatrième place lors des locales de 2014. Il a aussi jugé « lâche » la décision du leader du Fsd/Bj, Cheikh Bamba Dieye, d’aller travailler avec le candidat Mary Teuw Niane.

Le candidat de la Coalition « Gueum sa Bopp », Ameth Fall Braya, quant à lui, croit aussi en sa victoire au sprint final. En effet, en 2014, le guet-ndarien était deuxième sur la liste des candidats qui s’étaient présentés aux locales. Pour les élections de janvier 2022, il a laissé entendre qu’il va se battre sur le terrain et qu’il a toutes les chances d’être porté en triomphe à l’issue dudit scrutin. De son côté également, Mansour Faye, le candidat de la Coalition Benno Bokk Yakaar de Saint-Louis, après avoir déposé ses listes définitives à la Préfecture, a rappelé que sa Coalition n’a aucun souci et qu’elle compte beaucoup sur ses partis politiques membres et autres mouvements, pour en découdre avec ses adversaires politiques et obtenir une victoire éclatante au soir du 23 janvier prochain.

Par ailleurs, des messages de paix et appels au sens de la responsabilité ont été lancés par les différents mandataires des partis et coalitions de partis qui vont disputer ces prochaines locales.

Les  8 projets du Programme du candidat Mary Teuw Niane

 Après avoir procédé à la déposition de sa liste d’investiture, le Professeur Mary Teuw Niane, candidat à la mairie de Saint-Louis, s’est adressé à ses militants, à l’occasion d’une assemblée générale tenue dans la grande salle de conférence de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Saint-Louis pour leur présenter le programme qu’il compte mettre en œuvre en vue de développer la ville tricentenaire. Ainsi, en présence du Dr Ahmadou Dia, Responsable socialiste et tête de liste départementale de sa Coalition, Cheikh Mouhamadou Sourang, Président de cette Chambre consulaire, tête de liste proportionnelle pour la commune, Mary Teuw Niane a expliqué à l’assistance, les enjeux et les perspectives d’un programme de huit projets pour le renouveau économique de la ville de Saint-Louis. Il est prévu dans ce programme, a-t-il précisé, d’aménager entre Saint-Louis et Gandiole, un port de marchandises et de pêche adossé à une industrie de conservation et de transformation agro-industrielle, une zone de parcelles assainies pour désengorger Guet-Ndar et donner des logements à la population du Gandiolais et à la Diaspora du département. Le candidat Mary Teuw Niane ambitionne aussi de réaliser une zone économique spéciale, de Saint-Louis à Fass-Ngom, qui sera une zone industrielle adossée à une zone d’habitation aménagée pour les populations de Saint-Louis, de Fass et de la Diaspora du département, entre autres.

YVES TENDENG

Comments are closed.