Saint-Louis-recrudescence des accidents, violence à l’assemblée nationale et dérives sur les réseaux sociaux : l’Association des Imams et Oulémas dénonce fermement et appelle à un changement de comportement

0
717

Les responsables et membres de l’Association des Imams et Oulémas de Saint-Louis se sont réunis avant-hier, mercredi 11 janvier, à leur siège pour se prononcer sur les sujets d’actualité. En effet, ils déclarent avoir observé avec regret, depuis plusieurs mois, la dégradation du climat social. « L’A.I.U.S condamne avec la dernière énergie les invectives, calomnies et autres violences verbales dans les réseaux sociaux, des violences dans l’espace public et jusque dans l’enceinte aussi respectable de notre Assemblée Nationale », ont déclaré ses membres face à la presse. Il s’y ajoute, d’après eux, des confrontations et des antagonismes politiques exacerbés qui n’augurent rien de bon.  «Nous constatons malheureusement une désinvolture et une indiscipline caractérisée dont l’une des conséquences est manifestée par de multiples accidents de la route qui font des centaines de morts dont le dernier en date est celui de Kaffrine qui a fait une quarantaine de morts et plusieurs blessés graves», ont rappelé les imams Mouhamed Sakho et Baba Ly, respectivement Président et Vice-président de l’Association des Imams et Oulémas de Saint-Louis.  Ils se sont inclinés devant la mémoire des disparus, priant pour que le Bon Dieu les reçoive dans son Paradis et aussi pour un prompt rétablissement à tous les blessés de cet accident. Ce type de drame, ont-ils soutenu, interpelle la triple responsabilité notamment de l’autorité publique, des chauffeurs et des usagers et des populations. S’agissant de l’autorité publique, celle-ci est chargée de la réglementation du secteur du transport, notamment dans la délivrance des permis de conduire et des certificats d’aptitude technique à la circulation mais aussi de l’état des routes et du respect des normes du transport.  Les chauffeurs sont invités au respect du code de la circulation tandis que la responsabilité des usagers et des populations en général est en termes de comportement citoyen. Et pour conclure, l’Association des Imams et Oulémas de Saint-Louis interpelle tous les acteurs pour la pacification de l’espace politique et son apaisement. Ses membres ont aussi invité l’ensemble de la population sans exception à un changement de comportement. Ce qui, selon eux, permettra d’assurer la paix sociale au Sénégal et dans la sous-région.

 

YVES TENDENG

Leave a reply