Saint-Louis – tournée agricole du ministre de l’agriculture dans la vallée du fleuve Sénégal : Dr Mabouba Diagne s’engage à accompagner les acteurs locaux pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire

0
391

Le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté Alimentaire et de l’Elevage, Dr Mabouba Diagne, a entamé hier, jeudi 27 juin 2024, sa tournée dans la Vallée du Fleuve Sénégal, par une visite d’une ferme agricole et d’une usine de transformation de tomate. Accompagné d’une forte délégation, le ministre a magnifié le travail qu’abattent les agroindustriels locaux, avant de rassurer quant à l’atteinte des objectifs d’autosuffisance alimentaire dans le pays. Dr Mabouba Diagne a également inauguré des installations solaires de stations de pompages dans la localité de Pont-Gendarme.

 

Le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté Alimentaire et de l’Elevage, Dr Mabouba Diagne, s’est engagé, à Saint-Louis, à accompagner les agroindustriels sénégalais, après avoir magnifié de vives voix le travail qu’ils abattent dans le secteur agricole. À la ferme CERIC où il a débuté sa tournée, entamée dans la Vallée du Fleuve Sénégal, le ministre a visité les étendues de terres valorisées par le sieur Birane Boye.

«Voici une famille d’agroindustriels sénégalais dont on est fier et je m’engage ici, au nom de l’Etat,  qu’on va vous accompagner. Voici des capitaines d’industrie sénégalais qui montrent que c’est possible au Sénégal. Et je lance un appel à tous les gens qui ont des moyens ainsi qu’à toute la diaspora de venir s’associer avec des gens comme ça car il a montré qu’il sait faire», a-t-il faire savoir.

Il s’est dit également rassuré quant à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans le pays. «C’est plus que rassurant et ce qui m’a plu dans ce que vous faites ; regardez l’économie circulaire qu’il est en train de faire et vue la manière dont il gère le calendrier cultural, cela montre qu’il est un professionnel», a-t-il confié à l’endroit de Birane Boye. Une satisfaction qu’il a également manifesté à l’endroit des responsables de l’usine de la SOCAS, pour le travail abattu.

Après ces deux étapes, le ministre et sa délégation se sont rendus à Pont-Gendarme où il a réceptionné le champ solaire photovoltaïque d’une puissance installée de 46.2 kWc du périmètre irrigué de cette localité. «La réalisation de cette infrastructure, selon lui, constitue un pas de géant dans la recherche des solutions durables aux multiples contraintes et défis auxquels partenaires et producteurs, en zone irriguée, sont confrontés dans la Vallée du Fleuve Sénégal», a déclaré l’autorité ministérielle.

C’était en présence de la Représentante-résidente de l’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI), Assani Magagi-Alio, du  Gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Badara Sambe, de l’Ambassadeur du Qatar au Sénégal, Youssef Shaaban Ibrahim Al Sada, du Directeur général de la SAED, Aboubacry Sow, du maire de la commune de Diama, Oumar Mboulel Sow, entre autres.

YVES TENDENG 

Leave a reply