Saint-Louis – venue du premier ministre Ousmane Sonko : Mansour Faye sonne la mobilisation et plaide pour l’aboutissement des chantiers et projets de sa commune

0
405

Le Premier ministre, Ousmane Sonko, est attendu, ce samedi à Saint-Louis, pour une visite de travail. Il y présidera la deuxième journée de «Sétal Sunu Réew», après celle organisée à Dakar. Occasion saisie par le maire de la ville de Saint-Louis, Mansour Faye, et l’équipe du Conseil municipal d‘inviter le chef du gouvernement à apporter des solutions au problème d’assainissement, à la construction de l’hôpital de niveau 4 Alioune Badara Cissé et la question de la voirie urbaine. Il a salué, toutefois, cette décision prise par le Premier ministre de consacrer sa première sortie à la région de Saint-Louis.

C’est un plaidoyer fort que le maire de la commune de Saint-Louis, Mansour Faye, a fait, à l’endroit du Premier ministre, Ousmane Sonko, attendu ce samedi dans la capitale du Nord et où il présidera la deuxième journée de «Setal Sunu Réew». Le premier magistrat de la ville tricentenaire a demandé, de vive voix au chef du gouvernement, la finalisation des travaux d’assainissement de Pikine dans le cadre du Programme de modernisation des 10 villes, entamés il y a de cela 05 ans. «Ces travaux importants vont impacter positivement le cadre de vie dudit quartier, mais aussi de Cité Niakh, Ngallèle et Boudiouck», a-t-il indiqué.

Mansour Faye a également abordé la question du chantier de construction de l’hôpital de niveau 4 dénommé feu Alioune Badara Cissé, pour lequel toutes les procédures ont été finalisées et les financements bouclés dans les différents ministères concernés, pour ainsi reprendre ses propos. C’est ainsi qu’il a invité le président de la République et son Premier ministre à diligenter les travaux de construction de l’hôpital Alioune Badara Cissé.

S’agissant également de la voirie démarrée dans le cadre du projet financé par le Fonds d’Entretien Routier Autonome (FERA), Mansour Faye a rappelé que la digue de protection de Pikine est à l’arrêt, et que l’entreprise a plié bagages, après avoir fait une bonne partie des travaux, alors que d’autres linéaires étaient prévus. Mansour Faye a également évoqué d’autres points notamment la vétusté de certaines écoles primaires de Saint-Louis qui sont dans un état de délabrement avancé. Il s’y ajoute aussi la problématique de la brèche qui a fait énormément de victimes depuis son ouverture en 2003. Il n’a pas manqué d’appeler les populations saint-louisiennes à la mobilisation pour nettoyer leur ville.

YVES TENDENG 

 

Leave a reply