Sébikotane :La Senac met fin à un vieux conflit en remettant un terrain de 2 hectares aux populations

0
410

Dans le cadre de la pacification de ses relations avec les populations de Sébikhotane, la Senac a cédé un terrain de 02 hectares à la communauté. Ce terrain faisait l’objet d’un litige entre les deux parties. La cérémonie de remise a eu lieu devant l’hôtel de ville. A cette occasion, le maire a reçu deux bus des enfants de la commune établis en Espagne.

C’est l’épilogue d’une longue histoire qui a opposé pendant plusieurs années les populations de la commune de Sébikhotane à la Société sénégalaise de l’amiante ciment (Senac) présente dans la zone depuis plus d’un demi-siècle, 1965 précisément. En effet, la société qui s’est reconvertie dans la fabrication de peinture acrylique a décidé de céder un terrain de 02 hectares, attenant au périmètre de l’usine, et que lui disputaient les jeunes de la commune qui y avaient érigé leur terrain de sport.  

« Je suis heureux de remettre un titre foncier à la mairie de Sébikotane pour que les footballeurs puissent s’entraîner. C’est une cession volontaire d’une superficie de deux hectares de terre du titre foncier détachée du morcellement de la 923/ R en supportant tous les frais y afférant. Ce terrain est aujourd’hui évalué entre 300 et 400 millions de francs Cfa », a indiqué Richard Lardez, Pca de la Senac.

A travers ce geste, l’entrepreneur vise à raffermir les liens entre la communauté et l’usine qui a une longue histoire dans la localité « Ce geste entame un dialogue durable et soutenu pour mieux raffermir nos relations avec les populations » a dit Lardez lors de la cérémonie de remise devant l’hôtel de ville.

Présent à la cérémonie, le maire s’est réjoui de ce dénouement dans une affaire qui a, pendant longtemps, pollué la coexistence entre la société et les populations, notamment les jeunes regroupés derrière l’équipe fanion de la commune, actuellement en National. 

« Ces 2 hectares sont remis à l’équipe de Darou Salam à travers la mairie.  Le FC Darou Salam (National 1) a son terrain d’entraînement qui se trouve sur le site. Quand ils ont voulu le clôturer, ça a engendré des tensions. Une solution a été trouvée et Senac a finalement offert l’espace. C’est un geste à saluer. Je félicite Senac de la compréhension », a dit Abdoulaye Lô.

L’édile s’est également prononcé pour inviter les autres entreprises établies dans le périmètre de la commune à suivre l’exemple de la SENAC, dans le cadre de leur responsabilité sociétale.  

« Le don traduit la bonne collaboration entre la mairie et les entreprises installées ici surtout la SENAC qui a fait son geste dans le cadre de la RSE. Nous demandons aux autres entreprises de faire la même chose. Pas de donner des terrains mais des subventions à la commune ou aux populations » a lancé M. Lô.

Dans ce cadre, il a rappelé à l’entreprise spécialisée dans la fabrication de fer sa promesse   de construire une infrastructure sanitaire « Il y a Fabrimetal qui a promis de construire un poste de santé à la gare. J’espère qu’ils le respecteront », a-t-il ainsi rappelé.

La cérémonie a été l’occasion pour la mairie de recevoir deux bus de l’Association des natifs de Sébikhotane en Espagne (Anse). Les deux bus seront mis à la disposition des élèves et étudiants de la commune dans l’optique de leur faciliter le transport et améliorer les résultats scolaires. Au nom de la mairie, Abdoulaye Lô a remis aux Badiénou Gokh, relais communautaires, personnel de la maternité des subventions municipales d’un montant global de 9 millions francs Cfa.

WORE NDOYE

Comments are closed.