Secteur de la microfinance : Les agents des services financiers décentralisés outillés

0
177

Dans le cadre de l’appui et de l’encadrement des acteurs  des services financiers décentralisés (SFD), le ministère de la Microfinance et de l’économie sociale et solidaire, à travers le fonds de l’impulsion de la Microfinance, organise des sessions de formation sur différents thèmes à l’intention des agents de la Microfinance. La cérémonie de lancement desdites sessions a eu lieu hier, lundi 25 octobre 2021, sous la présidence de Madame le ministre Zahra Iyane Thiam Diop.

Le ministère de la Microfinance et de l’économie sociale et solidaire, à travers le fonds de l’impulsion de la Microfinance a organisé hier, lundi 25 octobre  des sessions de formation à l’intention des agents de la Microfinance. A cet effet, 150 ditigeants et plus de 40 services financiers décentralisés seront formés dans le cadre de ces sessions. « Nous aurons des sessions de formation autour de sept modules. Nous aurons plus de 150 dirigeants comme clients du système et plus de 40 SFD qui seront impactés par ces formations qui vont durer plusieurs jours. Au sortir de cette formation, nous continuerons le dialogue pour améliorer la qualité du produit et  l’accessibilité du service », explique Zahra Iyane Thiam Diop, ministre de la Microfinance et de l’économie sociale et solidaire, qui a présidé la rencontre.

Selon elle, cette dynamique de renforcement de capacité des SFD permettra de faire évoluer la microfinance pour qu’elle demeure cet outil de lutte contre la pauvreté. « Nous sortons d’une pandémie qui a affecté beaucoup de secteurs. Et si nous prenons en compte la réalité même de notre économie avec la part importante du secteur informel qui est le principal client du système financier  décentralisé, il nous faut dans le cadre de l’amélioration du produit et du service, qui est offert à ces bénéficiaires, accompagner tout cela par un encadrement », soutient-elle. Cet encadrement, poursuit-t-elle, va de l’appui technique, à la mise à disposition de matériels, d’outils de gouvernance, de système d’informations modernes.

Par ailleurs, elle a annoncé qu’elle  procédera  dans les prochains jours, par le biais du fonds d’impulsion de la microfinance, à la remise de subventions d’équipements constitués de matériels informatiques et de système d’information de gestion aux SFD de petite taille afin d’améliorer leur capacité d’intervention.  Pour finir, le ministre rappelle  qu’un programme d’accompagnement pour la digitalisation des services sera exécuté en 2022 par le fonds d’impulsion de la microfinance, afin de les  aider à mieux répondre aux besoins pressants de leurs cibles.

OUSMANE GOUDIABY (STAGIAIRE)

Comments are closed.