Secteur de l’économie : les femmes, actrices du développement !

0
392

Les femmes jouent un rôle important dans le développement économique  du pays. Elles sont présentes dans tous les secteurs d’activités  notamment  le monde des affaires,   l’agriculture,  la pêche, de l’artisanat   et de l’industrie.

Au Sénégal, les femmes sont  pratiquement présentes dans  tous les secteurs d’activités. Elles jouent un rôle important dans le développement du pays par leur présence dans le monde des affaires, dans le secteur de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat et de l’industrie. Ces dix dernières années, des indices probants montrent une progression des droits économiques des femmes, particulièrement en termes d’emploi et de revenu. Ce   qui fait avancer le système économique et le développement durable. Aujourd’hui, à travers tout le pays, les femmes se sont constituées en groupements afin de mieux structurer leurs activités. L

es femmes entrepreneures sont de plus en plus nombreuses. Elles sont actives dans des secteurs plus divers. L’entrepreneuriat se présente en effet comme une solution aux problématiques socio-économiques des femmes. Ainsi, plusieurs politiques ont été mises en place au cours des dix dernières années par le gouvernement du Sénégal, les Ong internationales et les organisations locales dans le secteur de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes. Ce qui a fortement contribué à la création de richesses. Beaucoup de femmes ont vu leurs revenus augmenter du jour au lendemain grâce aux activités économiques qu’elles sont en train de mener.

Cependant, malgré ces progrès, les obstacles à la participation égale des femmes, et l’absence d’un environnement véritablement porteur persistent aujourd’hui encore. Les femmes sont toujours frappées de manière disproportionnée par la pauvreté, par l’absence de terres et de droits d’héritage, ainsi que par la discrimination et l’exploitation sur le marché du travail.

Les femmes ont encore un accès limité aux ressources productives telles que la terre et le crédit. Les contraintes liées à l’accès aux services sociaux de base plombent également leur potentiel d’initiatives économiques et fragilisent, par conséquent, leur pouvoir de décision.

NDEYE AMINATA CISSÉ

Comments are closed.