Sédhiou-enjeux de la présidentielle de 2024 et urgence des investissements : la mouvance présidentielle de Goudomp adoube Amadou Ba et réclame ses chantiers

0
593

Les militants et partis alliés de la mouvance présidentielle du département de Goudomp ont validé à leur tour, samedi 30 septembre, la candidature du Premier ministre et homme de confiance de leur leader et président de la République, Macky Sall. Le président du conseil départemental, Moussa Bocoum, qui a ainsi conduit les travaux, a aussi déclaré, au nom de ses camarades que les populations de cette partie de l’extrême sud du pays attendent avec impatience la réalisation des engagements pris lors du Conseil des ministres décentralisé à Sédhiou afin de sortir ce terroir doublement victime du conflit armé, des trappes d’une pauvreté endémique.

Sous la conduite de Moussa Bocoum, le président du Conseil départemental de Goudomp, les militants de l’Alliance pour la République, sympathisants, partis alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar et de la grande mouvance présidentielle ont validé, samedi dernier, le choix de leur leader Macky Sall porté sur le premier ministre Amadou Bâ pour diriger leur liste à l’élection présidentielle de février 2024. Moussa Bocoum, le président du Conseil départemental de Goudomp, dira : « j’ai réuni ce samedi ici à Goudomp et autour de moi des maires, des élus nationaux mais également des responsables des partis alliés, des mouvements et tous les militants et sympathisants de la coalition Benno Bokk Yakaar mais aussi de la majorité présidentielle pour valider le choix porté sur le Premier ministre Amadou BA. Nous sommes unanimement d’accord et nous nous engageons à l’accompagner jusqu’à la victoire finale», déclare-t-il sous les ovations des nombreux militants.

Conscients de l’intérêt de la suite des engagements du chef de l’Etat Macky Sall pris lors du Conseil présidentiel de février 2023 à Sédhiou, pour la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures sociales de base, ces leaders de la mouvance présidentielle invitent le président de la République à donner corps à ces promesses. Moussa Bocoum est chargé de le rappeler au nom de ses camarades : « nous tenons à rappeler à l’intention des autorités que les populations du département de Goudomp restent toujours à l’attente des promesses faites par le chef de l’Etat lors de sa visite ici à Goudomp. Le pavage des communes a été annoncé mais n’a démarré que dans deux communes sur les quinze. Nous attendons aussi les lampadaires pour l’éclairage public mais surtout l’électrification rurale ».

Et d’ajouter : « nous nous acheminons vers des échéances très intéressantes et ces populations attendent beaucoup de nous. Et comme au moment venu, nous irons vers ces mêmes populations, nous avons besoin d’un début de solution pour pouvoir faire face à elles. Ce qui sera une excellente chose pour le parti et pour les populations ».

A rappeler que ce département de Goudomp dans l’extrême sud de Sédhiou et frontalier à la Guinée Bissau a longtemps souffert de l’insécurité du fait de la guerre de libération de la Guinée Bissau jusqu’en 1974 suivie, huit ans après, du conflit armé en Casamance. Et la réalisation de ces infrastructures, notamment le pont de Temento, va sans doute libérer ce terroir et le mettre sur les rampes de l’émergence.

Moussa DRAME

Leave a reply