Sédhiou : les grandes tendances favorables à Yewwi; Bounkiling et Goudomp résistent

0
1251

Les premiers résultats issus des élections législatives d’hier, dimanche 31 juillet, sont largement favorables à la coalition Yewwi Askan Wi dans les sept centres de vote de la commune de Sédhiou avec une différence de voix de 969. Plusieurs raisons dont une vague de frustrations internes expliquerait une telle débâcle de la mouvance présidentielle à Sédhiou. Le plus grand nombre des collectivités territoriales du département sont aussi tombées dans le giron de Yewwi Askan Wi selon les premières grandes tendances. Toutefois, les départements de Goudomp et de Bounkiling résistent toujours à l’ouragan Ousmane Sonko.

Dans les sept centres de vote de la commune de Sédhiou chef-lieu de région, la coalition Yewwi Askan Wi passe largement devant la coalition Benno Bokk Yaakaar avec 3.959 voix soit 59,27% contre 2.990 voix soit 44,76% pour Benno Bokk Yaakaar. Le taux de participation est également resté quelque peu faible à hauteur de 48,25% autrement dit que la majorité des citoyens n’a pas effectué le déplacement vers les centres de vote.

La coalition Wallu/Sénégal arrive en troisième position avec 169 voix soit 2,53% des suffrages exprimés. Ailleurs, dans le département de Sédhiou, Yewwi Askan Wi devance Benno Bokk Yaakaar notamment dans les communes de Diana Malari, Sakar, Koussy, Diendé, Bémet, Djibabouya, et Sansamba. A Marsassoum, en revanche, Benno devance Yewwi Askan Wi de seulement deux voix et un peu plus d’une centaine à Djirédji et Dianaba.

Quant aux départements de Goudomp et de Bounkiling, la tendance reste favorable à la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar.

Revenant sur la débâcle de Benno, les langues se délient sur les raisons qui pourraient entrainer cette chute vertigineuse et ce, malgré les moyens de campagne déployés sur le terrain. Une maturité politique selon certains à même de déterminer le libre choix des citoyens mais pour la majorité et selon des indiscrétions au sein de la coalition présidentielle, ce sont des frustrations internes qui sont ainsi exprimées sous forme de vote sanction au point de perdre même le bureau où a voté le ministre maire Abdoulaye Diop.

Enfin, le passage de Ousmane Sonko à Sédhiou durant les derniers jours de la campagne électorale a mis l’accent sur l’indice de pauvreté de la région de Sédhiou classée dernière du Sénégal même si à l’inverse, les responsables de Benno Bokk Yaakaar ont toujours soutenu avoir réalisé des investissements massifs dans la région. Les tendances en cours donneront d’autres éléments d’analyse de cette défaite de Benno Bokk Yaakaar à Sédhiou.

Moussa DRAME

Leave a reply