Sédhiou : Lycéens et Collégiens manquent à l’appel

0
139

Comme à l’accoutumée, les autorités administratives, académiques et autres acteurs du système éducatif ont effectué la visite des écoles à l’occasion, hier jeudi 14 octobre, de la rentrée des classes. Si dans le cycle élémentaire quelques élèves se sont présentés et même démarrés les cours, c’est tout le contraire dans le moyen et le secondaire. L’inspecteur d’académie a instruit les chefs d’établissement de démarrer les cours et le reste suivra la cadence.

Cette tournée traditionnelle des autorités administratives, académiques et les familles d’acteurs du système éducatif dans les établissements scolaires de la commune de Sédhiou a permis de constater le démarrage effectif des cours dans certaines écoles élémentaires mais dans le moyen et le secondaire, les élèves se font encore désirer. «Toutes les classes sont prêtes, l’école est à niveau, les enseignants sont là et depuis quelques jours les emplois du temps sont disponibles et tout est opérationnel ici mais le démarrage est timide parce que les élèves ne sont pas encore là», a fait savoir Mamadou Mané le proviseur du lycée Ibou Diallo de Sédhiou.

La COSYDEP (Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique) engage les parents à accompagner les enfants. Son coordonnateur régional de Sédhiou Abdoulaye Diallo fait remarquer : «nous avons effectivement constaté que les écoles sont pour la plupart prêtes à accueillir mais ce sont les élèves qui ne sont pas venus. Et pour ce faire, nous invitons les parents d’élèves à accompagner leurs enfants pour que le démarrage puisse être effectif comme, nous, COSYDEP l’avons toujours prôné».

A l’issue de cette tournée, le gouverneur de Sédhiou  Pape Demba Diallo note que «pour ce qui est du corps professoral tout le personnel est présent dans la grande majorité. Pour ce qui concerne le matériel également tout est en place maintenant. Ce que nous déplorons, c’est l’absence des élèves. A ce niveau les parents d’élèves ont un rôle important à jouer pour amener les élèves à réintégrer les classes et mettre en valeur le concept de «Ubbi Tèy, Jang Tèy» d’autant plus que l’inscription n’est pas une contrainte. Par rapport au protocole sanitaire, nous leur avons demandé de respecter le port de masque, l’utilisation de gel et la vaccination».

La recommandation pédagogique est de démarrer les cours avec le peu d’élèves qui marquent leur présence selon l’inspecteur d’académie de Sédhiou Papa Gorgui N’diaye. «Nous avons trouvé des établissements scolaires bien fonctionnels, nettoyés, désherbés et désinfectés, un personnel administratif sur place depuis d’ailleurs la rentrée pédagogique le lundi 11 octobre. Pour l’élémentaire il y a plus ou moins une présence d’élèves et d’ailleurs nous avons trouvé des élèves en classes. Mais c’est dans le moyen et le secondaire où le bât blesse. Toutefois, la mesure pédagogique, c’est de démarrer les cours même avec deux élèves et le reste va suivre» insiste-t-il.

Au sujet des abris provisoires, la mise en place se poursuit avec la fin de l’hivernage et mieux, l’inspecteur d’académie rassure que des programmes de résorption sont en cours pour améliorer le cadre et les offres éducatives dans la région.

Moussa DRAME

Leave a reply