Sénégal : Amnesty s’y oppose à la criminalisation de l’homosexualite

0
171

«Des personnes ou présumés LGBTI, ont été attaquées physiquement et publiquement à Dakar et à Ziguinchor au cours de l’année, et un grand nombre de ces attaques ont été filmées par les agresseurs», rappelle Amnesty international dans son rapport annuel publié hier, mardi 29 mars 2022. Amnesty international dit s’opposer à cette initiative, totalement injustifiée, les actes contre-nature étant déjà très sévèrement punis par le Code pénal sénégalais notamment à son article 319. Seydi Gassama et son organisation sont aussi revenus sur la marche organisée en mai dernier pour la criminalisation de l’homosexualité.

F. NDIAYE

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :