Sénégal-Santé : la mortalité liée aux MNT est estimée à 42 % au Sénégal (médecin)

0
252

La mortalité liée aux maladies non transmissibles (MNT) au Sénégal est estimée à 42% a révélé, mardi, à Kaolack (centre), la responsable du bureau de lutte contre les maladies cardio-vasculaires et métaboliques du ministère de la santé, Dr Seynadou Mbow, citant la dernière évaluation de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

« Dans notre Pays, la mortalité liée aux MNT, selon la dernière évaluation de l’OMS en 2020, est estimée à 42% », a révélé Dr Mbow, s’exprimant en marge de la cérémonie de la journée mondiale de l’hypertension artérielle édition 2022 à Kaolack.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’adjoint au gouverneur chargé du développement, Daouda Séne.  La directrice régionale de l’hôpital de Kaolack, Khadidiatou Sarr Kebe, le chef de service de la cardiologie de l’hôpital de Kaolack, Souleymane Thiam et le secrétaire général de la société sénégalaise de cardiologie, Mounirou Dia, ont également pris part à la cérémonie.

‘’Les pays africains, notre pays en particulier est dans la phase de transition épidémiologique. En effet les Maladies non Transmissibles (MNT) gagnent du terrain dans le monde, elles sont responsables de 71% de la mortalité et les pays en développement supportent plus de 80% du fardeau’’, a indiqué Dr Seynadou Mbow.

La manifestation a été organisée par la société sénégalaise de cardiologie en collaboration avec les laboratoires AJANTA PHARMA sur le thème : « mesurer la tension artérielle avec précision, la contrôler, vivre plus longtemps ».

« Les MNT majeures dont l’hypertension artérielle sont responsables de 80% de la mortalité prématurée, c’est-à-dire des décès qui surviennent entre 40 et 70 ans. Il s’agit de maladies fortement handicapantes, qui entraînent une baisse considérable de notre productivité et pourrait constituer un frein à l’émergence, au développement », a expliqué Dr Mbow.

Leave a reply