Sénégalais brutalisé en Italie : l’Etat prend en main l’affaire

0
239

Venue défendre le vote de quatre (4) projets de lois pris en compte par son ministère hier, mardi 12 avril, le chef de la diplomatie sénégalaise a évoqué plusieurs sujets d’actualité.

La vidéo virale qui circule sur internet montrant un ressortissant sénégalais brutalisé par la Police italienne, au moment de son arrestation à Florence, n’est pas appréciée par les autorités sénégalaises. Après le communiqué condamnant cette bavure policière, dimanche dernier, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, à travers sa patronne, Aïssata Tall Sall, promet un suivi juridique de l’affaire. «Notre souci, c’est le suivi. La  Police municipale de Florence a porté plainte contre le concerné pour refus d’obtempérer donc, il y’a déjà leur plainte qui est en cours. A la victime, Pape Demba Wagne, nous lui avons demandé de porter plainte également», a-t-elle annoncé hier, mardi 12 avril.

Le chef de la diplomatie sénégalaise d’expliquer ainsi que, «pour que la plainte de l’Etat du Sénégal puisse être recevable, il faudrait que la victime qui a directement subi le préjudice le fasse d’abord».  Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur d’ajouter : «nous allons la suivre jusqu’au bout parce que ce n’est pas la première fois».

Dans sa démarche condamnant également la violence exercée sur notre compatriote, Aïssata Tall Sall signale qu’en l’absence de l’ambassadeur de l’Italie à Dakar, son chargé d’affaires a été convoqué. «Nous avons reçu le chargé d’affaires à qui on a demandé des explications.  Par sa voix, la représentation diplomatique italienne s’est excusée et a regretté ce qui s’est passé», a-t-elle dit.  A signaler que les parlementaires, surtout ceux de la diaspora, ont longuement interpellé le ministre sur la question. Ils ont souhaité que le suivi ait lieu car, les victimes sénégalaises de bavures à l’étranger sont nombreuses et les responsabilités ne sont pas toujours situées.

Fatou NDIAYE

Leave a reply