Seydi Gassama sur la publication de rapports des corps de contrôle : «Nous attendons que ces apports ne finissent pas dans les tiroirs»

0
265

En marge de la rencontre d’échanges sur «l’avant-projet de loi portant promotion et protection des défenseurs des droits humains».  Seydi Gassama, le Directeur exécutif d’Amnesty Sénégal a été interpellé sur les rapports des corps de contrôle (OFNAC, Cour des comptes) publiés ces derniers jours. M. Gassama invite les autorités à transmettre les rapports au Procureur. «Il faut donner les rapports au Procureur, c’est au Procureur évidemment de les définir et s’il y a nécessité de poursuite, qu’ils soient poursuivis. Le Procureur peut faire son travail sans aucune interférence de l’Etat. C’est la promesse que le ministre de l’Intérieur nous a faite, de ne pas intervenir dans les processus judiciaires. Donc nous attendons que ces rapports ne finissent pas dans les tiroirs ou que les autorités ne mettent pas leurs coudes sur ces rapports, mais de les transmettre à la justice», a-t-il déclaré. De l’avis de Seydi Gassama, «Il appartient à la justice de faire son travail et les personnes qui ont commis des actes suffisamment graves, pour être poursuivis, doivent être poursuivis. Parce qu’on peut plus continuer à accepter dans ce pays que des dossiers publics soient gérés comme des patrimoines propres», a-t-il lancé.

I D

 

Leave a reply