SIA : des représentants d’organisations sénégalaises disent avoir noué des contacts utiles

0
882

(APS) – Des représentants d’organisations sénégalaises à la 59e édition du Salon international de l’agriculture (SIA) se sont réjouis de leur participation à cet événement et ont dit à l’APS avoir noué des contacts prometteurs.

+++De l’envoyé spécial de l’APS: El Hadj Souleymane Faye+++

De l’avis de Saliou Samb, le directeur des partenariats à l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), la participation de cette structure étatique au SIA avait pour objectif de rencontrer de potentiels investisseurs, notamment parmi les Sénégalais vivant à l’étranger. ‘’Nous avons eu une centaine de rencontres. Certains de nos contacts ont promis de nous rendre visite dans un proche avenir. Le salon est vraiment prometteur pour nous’’, a dit M. Samb.

Omar Cissé Sow, son directeur technique et commercial, estime que la participation de la Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS) ‘’est intéressante dans la mesure où elle a permis de mieux faire connaître davantage’’ ladite société.

‘’On a rencontré trois visiteurs prêts à nouer des partenariats avec nous, dans la digitalisation de la souscription à l’assurance agricole, par exemple. Nous avons rencontré des représentants de la Banque mondiale, qui a souhaité s’attacher nos services en vue de la création de compagnies d’assurance agricole dans certains de ses pays partenaires’’, a affirmé M. Sow.

‘’Nous allons recevoir des délégations de la Gambie, du Mali et du Niger, sur la base la base des contacts noués ici sous l’impulsion de la Banque mondiale et du Programme alimentaire mondial’’, a-t-il annoncé.

Au 59e SIA, ouvert samedi 25 février et prenant fin dimanche 5 mars, la CNAAS, selon son directeur technique et commercial, a entrepris des échanges avec son homologue d’Algérie. ‘’C’est un pays pionnier de l’assurance agricole en Afrique, qui a une grande maîtrise du mécanisme de distribution des produits d’assurance’’, a reconnu Omar Cissé Sow.

‘’On a noué des contacts aussi avec des organisations sénégalaises, dont la DER (Délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes) et la SODAGRI (Société de développement agricole et industriel du Sénégal). ‘’Au Sénégal, nous allons signer une convention de partenariat avec la DER, afin que tous les dirigeants des projets agricoles financés par elle puissent souscrire à une assurance auprès de la CNAAS.’’

‘’Le SIA est tout bénéfique pour nous’’

Khaly Fall, le directeur du développement et de l’appui aux collectivités territoriales de la Société d’aménagement et d’exploitation du delta du fleuve Sénégal, s’est également réjoui de la visite des agents de ladite entreprise nationale au SIA.

‘’Notre participation nous a permis de donner l’information relative à la configuration actuelle du secteur agricole, aux orientations de l’Etat et aux opportunités d’investissement. Nous avons obtenu un bilan très positif de notre participation, car nous avons été contactés par plusieurs Sénégalais vivant à l’étranger. Nous avons aussi dégagé des perspectives de partenariat avec certains visiteurs’’, a dit M. Fall.

Fatouma Coulibaly, une responsable du service marketing de La Banque agricole, juge que ‘’c’était important pour [cette institution financière] de venir voir les Sénégalais vivant à l’étranger’’. ‘’Beaucoup d’entre eux veulent investir au Sénégal. Le Salon international de l’agriculture offre l’occasion de leur tendre la main. Nous avons changé avec des Marocains et des Ivoiriens, avec l’Agence française de développement aussi.’’

La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS) est également représentée au SIA 2023. ‘’On a eu à rencontrer des partenaires pour l’exportation de nos produits, dont les graines d’arachide sélectionnées et l’huile brute d’arachide. Le salon nous a permis d’accroître notre visibilité. Nous avons rencontré des gens qui ne savaient pas que la SONACOS était encore en activité’’, s’est réjouie Astou Wade, une responsable des ventes de cette société nationale.

‘’Un ressortissant de Bakel (dans l’est du Sénégal) vient de quitter notre stand. Il a exprimé le souhait de commercialiser l’huile fabriquée par la SONACOS chez lui, à Bakel. Le salon est tout bénéfique pour nous’’, a reconnu Mme Wade.

Leave a reply