Sommet Ue/Ua: Plus de 150 millions d’euros d’investissements engagés

0
217

La présidente de la Commission européenne a annoncé jeudi à Bruxelles (Belgique) à l’ouverture du sommet Union européenne/Union africaine que l’Europe comptait mobiliser plus de 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique dans les prochaines années. Cette annonce s’inscrit dans l’initiative Global Gateway, qui vise à mobiliser des fonds publics et privés dans des projets d’infrastructures.

En visite officielle, à Dakar (Sénégal) le 10 février dernier, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, avait annoncé un important plan d’investissement pour le continent. Cette annonce a été confirmé ce 17 février, premier jour du sommet de deux jours sur le nouvel partenariat entre le Nord et le Sud.

« L’Europe et l’Afrique ont intérêt à travailler ensemble », avait dit le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall dans une déclaration conjointe. De son côté, Ursula Von Der Leyen avait annoncé un plan régional de 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique, dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’investissement baptisée « Global Gateway ».

« Aujourd’hui, je suis fière d’annoncer plus de 150 milliards d’euros par le programme Afrique-Europe ; c’est le tout premier plan régional sous Global Gateway », avait-t-elle dit devant la presse, en référence à l’initiative européenne lancée en décembre.

Global Gateway est censée mobiliser jusqu’à 300 milliards d’euros de fonds publics et privés d’ici à 2027, dans des projets d’infrastructures à travers le monde. Sa déclinaison pour l’Afrique fixe plutôt l’horizon à 2030, indique un document rendu public par la Commission européenne. L’argent ira aux énergies renouvelables, à la réduction des risques de catastrophe naturelle, à l’accès des Africains aux réseaux internet, aux transports, à la production de vaccins ou à l’éducation, dit le document.

« Pour tout cela, nous avons bien sûr besoin du secteur privé, de son expertise et de son fort investissement, nous avons aussi besoin de volontarisme politique au plus haut niveau », avait déclaré Ursula von der Leyen, aux côtés du président sénégalais Macky Sall.

La visite de la présidente de la Commission européenne précède de quelques jours le sommet Union européenne-Union africaine des 17 et 18 février à Bruxelles. Le chef de l’État sénégalais assume depuis peu la présidence de l’Union africaine.

« Les investissements seront au cœur des discussions » de ce sommet », a souligné Mme von der Leyen. « Dans ce domaine, l’Europe est le partenaire le plus fiable pour l’Afrique et de loin le plus important », a-t-elle ajouté. La présidente de la Commission européenne a redit que Global Gateway était ancrée dans « les valeurs auxquelles l’Europe et l’Afrique sont attachées, comme la transparence, la durabilité, la bonne gouvernance et le souci du bien-être des populations ».

Global Gateway est perçue comme une riposte aux Nouvelles Routes de la soie tracées par la Chine. En Afrique aussi, la Chine étend rapidement sa présence économique et politique.

JEAN PIERRE MALOU

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :