Sonko campe toujours sur sa position pour une monnaie : « Aucun Etat digne de ce nom ne doit sous-traiter sa monnaie »

0
289

Le leader de Pastef est revenu sur plusieurs questions d’actualité dont celle relative à la monnaie. Abordant ce point, Ousmane Sonko estimant d’emblée qu’on « ne peut pas imaginer une seconde que la France puisse avoir une monnaie qui ne lui appartient pas véritablement », a précisé « qu’aucun Etat digne ce nom ne doit sous-traiter sa monnaie ». Poursuivant, il a indiqué que leur proposition, c’est de « restituer à la monnaie ses fonctions d’écoute et de financement de l’économie par la formulation de l’offre des productions à l’exportation et à la consommation intérieure, l’appui aux politiques industrielles… ». Loin de s’en tenir là, le leader de Pastef a aussi affirmé leur volonté à mettre un terme au système d’endettement des pays africains en monnaies étrangères qui, dit-il, les exposent aux fluctuations du marché international. « Nous voulons une monnaie flexible arrimée au moins à deux devises étrangères, à même d’aider à amortir les chocs exogènes et à accompagner la compétitivité à l’exportation », a-t-il soutenu.

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply