Soutien et accompagnement à l’entreprenariat : la Der/Fj apporte une assistance à des étudiants porteurs de projets

0
358

Dans le cadre du programme de soutien à l’entreprenariat  Etudiant et à la dynamique start-ups  (Sedds) de la délégation rapide à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj   apporte une assistance technique à des  étudiants porteurs de projet. La journée de démonstration des 17 porteurs de projets finalistes s’est déroulée hier, vendredi 12 août  dans les locaux de la Der.

17 porteurs de projets ont été tous des étudiants des universités et écoles du Sénégal ont été sélectionnés  dans le cadre du programme de soutien à l’entreprenariat  Etudiant et à la dynamique start-ups  (Sedds) initié par  la délégation rapide à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj . L’objectif de ce programme qui a été mis en place avec 9 écoles et universités partenaires est  d’accompagner les nouveaux  étudiants entrepreneurs dans leur phase d’idéation pour aller vers une meilleure compréhension du marché, de leur clientèle et pouvoir mieux adapter cette idée de  projet à un projet réalisable.

«C’est un programme pilote qui s’est déroulé avec le soutien d’incubateurs  notamment Jokkolabs et Concree qui ont créé un consortium pour pouvoir opérationnaliser le dispositif de pré-incubation auprès des  points focaux des écoles concernées. Ce programme a débuté en novembre 2021. Au départ, on avait 230 porteurs de projets parmi lesquels les 17 meilleurs ont été sélectionnés», explique Karine Vavasseum, chef de division innovation et animation de l’écosystème à la  Der/Fj. C’était lors de la journée de démonstrations des 17 porteurs de projets finalistes qui s’est déroulée hier, vendredi 12 août. Toutefois, elle précise que le Seeds n’est pas un programme de financement des porteurs de projets  mais un programme d’assistance technique.

«A la sortie, pour ceux qui répondent aux différents critères d’éligibilité, il y a une possibilité de financement ou alors une possibilité de pouvoir se rapprocher d’autres acteurs de l’écosystème du Sénégal pour pouvoir  être accompagné sur l’assistance technique et le financement», soutient-elle. Mme Vavasseum informe que dans les mois à venir la Der/Fj va mettre en place des sessions de formations  pour renforcer davantage les compétences des entrepreneurs sur les prochaines phases de leurs projets.

C’est à  l’issue du comité d’investissement qui a été mis en place par la Der et selon le traitement entier des dossiers de ces étudiants entrepreneurs que la Der pourra  choisir ceux qui sont finançables. «L’idée n’est pas de financer des entrepreneurs qui pourront se retrouver dans des situations de difficultés de remboursement par la suite  ou encore contracter dès le départ des dettes qu’ils ne pourront pas rembourser. C’est pourquoi, on analyse les projets pour nous assurer aussi qu’ils sont dans des situations post financement qui permettront de rembourser dans les meilleures conditions afin de refinancer d’autres entrepreneurs  dans d’autres programmes d’accompagnement», souligne-t-elle.

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply