Sport auto moto féminin : Victorieuse du 1er Grand Prix de Dakar : Fatimatah Ba en pole position pour le « trophée Mousso »

0
245

Victorieuse de la 1ère édition du Grand Prix disputée les 18 et 19 février dernier sur l’ancienne piste de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, Fatimata Ba a été fêtée lors de la cérémonie de remise des trophées, organisée par l‘ASC Trophée Mousso Organisation. La pilote a remporté la course de voiture mixte en terminant avec un  chrono de (14″30) en finale devant  Pa- trick Rahim Faye (14’55) Nafissa Diagne a fermé le podium avec un chrono de 14″63.  Ce qui le place idéalement en pole position pour la 8e édition du trophée « Mousso », une course exclusivement réservée aux dames et prévue du 10 au 12 mars prochain.  

Victorieuse de la 1ère édition du Grand prix de Dakar disputée 18 et 19 février sur l’ancienne piste de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, la pilote Fatimatah Ba  a été fêtée ce samedi 25  février par l’ASC Trophée Mousso Organisation, initiatrice de cette course de voitures mixte. Dans  cette course sous format mixte qui a réuni 10 pilotes, la pilote s’est imposée avec un chrono de 14’30 devant Patrick Rahim Faye ( 14’’55) et Nafissa Diagne (14″63). Tout en manifestant son amour pour les voitures, qui remonte à son enfance, le vainqueur s’est félicité du retour de cette compétition organisée sous le format mixte. «C’était une course mixte. J’ai battu tous les garçons. Ces genres de performance aident à déconstruire le vieil adage selon lequel, femme au volant, mort au tournant. Il y a deux femmes sur le podium: Nafissa et moi. Au 21ème siècle, la discrimination homme-femme est désuète», a-t-elle déclaré après son succès. Cette victoire la place en tout  cas en pole position pour la 8e édition. Elle sera sans doute l’un des grands favoris de la  8e édition du trophée  « Mousso ». Cette course exclusivement réservée aux dames et prévue du 10 au 12 mars prochain   Promoteur de l’événement, Maodo Guiradou dit être satisfait de cette course qui participe, selon lui , à relancer les sports mécaniques et donne rendez-vous pour le retour de ce trophée « Mousso » qui signifie femme en langue bambara et qui a été lancée en 2002

Omar DIAW 

Leave a reply