Statut d’Observateur á l’UA : Seydi Gassama et cie disent Non

0
272

Officialisée par un communiqué de l’Union Africaine et de la diplomatie israélienne, le 22 juillet 2021, la décision du président de la commission de l’Union Africaine d’accorder le statut de membre observateur de l’Etat israélien auprès de l’UA, n’est pas du goût à la Plateforme de Solidarité Sénégal-Palestine. Seydi Gassama et ses Camarades, animaient un point de presse, hier, mercredi 29 septembre, à la Maison de Presse feu Babacar Touré, pour dire « Non à un statut de membre observateur pour Israël au sein de l’Union Africaine !», fulminent-ils

«En annonçant le 22 juillet dernier son acceptation des lettres de créance de l’ambassadeur d’Israël, le président de la commission de l’Union Africaine (UA), M. Moussa Faki Mahamat, a laissé sous-entendre, comme un fait accompli, une décision d’admission à l’UA de l’Etat sioniste en qualité de membre observateur », relève Seydi Gassama et ses camarades membres de la Société Civile sénégalaise, qui estiment qu’une telle disposition serait en contradiction avec l’Acte constitutif de l’Union.

Une telle disposition, si elle venait à être entérinée à l’occasion du prochain Conseil Exécutif de l’UA, prévu à la mi-octobre, serait en contradiction flagrante avec l’Acte constitutif de l’Union, ainsi qu’avec la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et, plus généralement, avec les intérêts supérieur bien compris du continent africain tout entier

Des membres de la société civile

« Israël prétend vouloir se rapprocher des pays africains pour mieux les aider à travers des programmes de coopération, notamment dans les domaines de l’agriculture, de la sécurité, des technologies nouvelle et des télécommunications. Il cherche en vérité à étendre son influence en Afrique et, du même coup, à isoler l’Etat de Palestine, en lui ôtant toute possibilité de base arrière sur le continent », ont-ils pesté.

Oumane GOUDIABY (Stagiaire)

Leave a reply