Stratégie d’industrialisation du Sénégal : Macky Sall engage ses ministres

0
473

Le Président de la République tient à la mise en œuvre de la stratégie d’industrialisation du Sénégal et rappelle que « cette dernière reste une priorité majeure du Plan Sénégal Emergent (PSE) ».  Présidant hier, mercredi 15 juin, le Conseil des ministres, Macky Sall « a salué de cette stratégie dont la mise en œuvre doit être intensifiée, à travers l’exécution optimale sur l’ensemble du territoire national, des projets de parcs, d’agropoles et de plateformes industrielles intégrées ».

Le communiqué qui nous est parvenu, informe également que le « Chef de l’Etat demande, dès lors, au Ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries, d’engager, avant la fin du mois de juin 2022, une première évaluation des résultats et impacts (sur la création d’entreprises, la croissance et l’emploi) de la stratégie nationale d’industrialisation en relation avec les Ministres en charge des Finances, de l’Economie, du Suivi du PSE et le patronat ».

Selon la même source, Macky Sall a insisté sur « la nécessité d’un positionnement renforcé et d’un déploiement optimal du Parc industriel de Diamniadio, infrastructure de référence, qui s’érige en pilier du renouveau industriel du Sénégal ».

Allant plus loin, le Président de la République a demandé « au Ministre en charge de l’Industrie, de proposer, sur la base des axes stratégiques validés, un projet de loi de promotion de l’industrialisation du Sénégal, au regard des enjeux de souveraineté (alimentaire, pharmaceutique, numérique,…) dans le contexte économique actuel ».

La question du renforcement de la régulation de l’exploitation des carrières s’est aussi invitée en Conseil des ministres. « A ce sujet, le Président de la République invite les Ministres en charge des Domaines, des Collectivités territoriales, des Mines, des Infrastructures et de l’Environnement, à proposer, dans les meilleurs délais, un cadre réglementaire pour d’une part, assurer la préservation, au nom de l’Etat, des sites d’exploitation identifiés et, d’autre part, harmoniser la gestion des carrières de latérite, pour les besoins d’intérêt public », rapporte le communiqué.

Concernant la relance du programme national de lutte contre le paludisme, « le Chef de l’Etat demande, au Ministre de la Santé et de l’Action sociale, d’engager, avec toutes les parties prenantes, l’intensification de la distribution des moustiquaires imprégnées et des activités de plaidoyer auprès des communautés, en vue d’accentuer la mise en œuvre efficace du Programme national de lutte contre le paludisme ».

Au sujet de la mobilisation des acteurs pour le bon déroulement de la semaine nationale de l’Enfant, Macky Sall rappelle, au « Gouvernement, son attachement particulier à la protection, aux droits et au bien-être des enfants et demande, à cet égard, au Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants, de veiller, en liaison avec tous les acteurs impliqués, au bon déroulement des manifestations marquant la célébration de la Journée de l’Enfant africain (le 16 juin 2022), ainsi que de la Semaine nationale de l’Enfant ».

M DJIGO

Leave a reply