Supercoupe d’Espagne : le Real Madrid élimine Valence aux tirs au but et file en finale

0
878

Après un match nul 1-1 au terme du temps réglementaire puis des prolongations, les Madrilènes sont venus à bout de Valence lors de la séance de tirs au but.

C’est un rendez-vous devenu habituel pour les fans de foot espagnol. Direction l’Arabie Saoudite pour ce – plus vraiment nouveau – format de Supercoupe d’Espagne, sous forme de final four avec deux demies et une finale. Cette année encore, avec la possibilité de voir un Clasico en finale puisque les deux ogres du foot ibérique ne s’affrontent pas en demies. Le premier choc de ce mini-tournoi nous offrait ainsi une belle opposition entre le Real Madrid, qualifié en tant que champion de Liga, et Valence, finaliste malheureux de la dernière Copa del Rey. Pour ce match et après la défaite en Liga face à Villarreal de samedi, Carlo Ancelotti était notamment privé de David Alaba et Aurélien Tchouaméni. C’est Camavinga qui accompagnait Valverde et Kroos au milieu, avec un trio Vinicius-Benzema-Rodrygo devant. En face, Gennaro Gattuso misait notamment sur Edinson Cavani, Samuel Lino et Justin Kluivert devant pour déstabiliser la défense merengue.

Comme c’était à prévoir, les deux équipes ne voulaient pas s’exposer d’entrée. On avait donc le traditionnel round d’observation, seulement brisé par cette frappe du droit de Rodrygo dans la surface, finalement passée assez loin du cadre (10e). Karim Benzema, particulièrement acclamé par les supporters présents à Riyad ce soir, s’offrait une sublime action individuelle dans les derniers mètres mais ne pouvait conclure correctement (14e). Les Merengues commençaient à prendre l’ascendant dans le jeu, avec une nouvelle tentative de Fede Valverde (16e). La rencontre s’enflammait et Valence commençait aussi à avoir ses situations intéressantes, avec une belle interventions de Courtois pour éviter le but de la tête de Cavani (19e). Mais le rythme retombait par la suite, et il n’y avait plus grand chose à se mettre sous la dent malgré la volonté de Rodrygo et de Vinicius d’aller faire mal à la défense des Ches.

Leave a reply