Supposée trahison de Macky Sall, chef de l’opposition : Amadou Ba, un come back et des questions

0
187

L’ancien Premier ministre, Amadou Ba, candidat malheureux de la coalition Benno Bokk Yaakar, à l’élection présidentielle du 24 mars dernier est de retour au bercail. Il a été accueilli à sa descente de l’avion hier, lundi 13 mai, par ses proches qui l’ont accompagné ensuite jusqu’à résidence aux Almadies. Chef de l’opposition sénégalaise au vu de sa performance (35,79 %), l’ancien argentier de l’Etat et ancien Chef de la diplomatie sénégalaise arrive au moment où des langues commencent a se déifier sur son supposé différend avec l’ancien président de la République, Macky Sall. Le premier à faire des révélations, c’est Abdoulaye Saydou Sow qui a soutenu que le Président Sall avait même envisagé de remplacer son candidat par un autre à cause d’une brouille entre les deux sans crever l’abcès. Moustapha Diakhaté connu pour ses positions très tranchées n’y est pas allé de main morte en soutenant que le président Sall a manqué de loyauté envers son parti, son candidat et tous ses alliés en facilitant à Bassirou Diomaye Faye l’accès à la magistrature suprême. «Ce n’est plus, ni moins que de la haute trahison», tranche l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar.

Pendant ce temps le président Sall, continue de poser des actes à partir de sa résidence à Marrakech montrant qu’il tient toujours la gouvernail de son parti. D’aucuns, comme Moustapha Diakhaté soutienne qu’il ne serait pas surpris de le voir tête de liste lors des prochaines élections législatives en cas de dissolution de l’Assemblée nationale. Reste maintenant à savoir quelle sera la place de Amadou Ba dans cet imbroglio politique ? Va-t-il créer sa formation politique comme le lui suggèrent des proches ou bien osera-t-il défier le président Macky Sall pour lui démontrer qu’il est l’actionnaire majoritaire de l’Alliance pour la République au cours d’un congrès? Wait and see !

A.T

Leave a reply